Karumag Services

DB Schenker : de nouveaux locaux pour mieux servir le client

DB Schenker

Quoi de plus normal pour un transitaire « aussi bien aérien que maritime » que de s’établir à proximité d’un aéroport. C’est donc aux Abymes dans le Parc d’activités Antillopôle que DB Schenker a installé ses nouveaux locaux au premier et dernier étage du bâtiment numéro huit. Aurélien Alexandre, le directeur d’agence de DB Schenker Guadeloupe nous fait la visite.

Par Willy Gassion

Un open-space de cent mètres carrés 

La porte s’ouvre sur un open-space de cent mètres carrés aux murs blancs et immaculés, la lumière du jour, blanche elle aussi, perce les baies vitrées. La salle de réunion est inoccupée, il est neuf heures ce matin-là sans doute la réunion a-t-elle déjà eu lieu. Les voitures foncent à vive allure en direction de l’aéroport, un avion déchire le ciel et pourtant le lieu reste paisible, sourd au brouhaha extérieur. Les employés dans un silence de cathédrale tapent frénétiquement sur le clavier de leur ordinateur. Ils pourront quand ils le voudront, partir se détendre dans la salle de repos achalandée comme une épicerie : boissons chaudes, petits gâteaux et une fontaine à eau sont mis à leur disposition. Quelques magazines sont empilés sur une table. N’en jetez plus, DB Schenker est aux petits soins pour ses salariés. « Le bien-être du salarié est très important chez DB Schenker, on estime qu’un salarié qui s’épanouit sur son poste de travail va forcément plus s’investir à sa tâche. On a voulu déménager pour avoir une meilleure cohésion d’équipe et un seul service d’exploitation et de douane, réunir tout le monde pour mutualiser le travail afin de présenter à nos clients un seul interlocuteur et une vision plus globale de notre métier. »

Les activités de transport

DB Schenker est installé en Guadeloupe depuis treize ans. Ses clients sont essentiellement des PME du BTP, de l’ameublement et de la confection ainsi que quelques gros comptes comme EDF et des entreprises de presse. « En confection dans l’aérien on fait 80% des boutiques de Destreland et de Milenis, ça va du simple colis au container complet, on peut faire venir n’importe quelle marchandise depuis n’importe quel endroit du monde à destination de la Guadeloupe », reconnait Aurélien Alexandre. Au départ de la Guadeloupe, ce sont principalement des produits manufacturés que le transitaire transporte vers la France hexagonale, l’Europe, les Etats-Unis ou l’Asie. « Nous transportons par exemple des jus de fruits locaux mais aussi des déchets ferreux. A Dunkerque et en Espagne, il y a des usines de retraitement des déchets, c’est un gros marché qui se développe. »

De nouvelles ambitions 

Les nouveaux locaux créent une nouvelle émulation et décuplent les ambitions. « On doit s’améliorer et avoir toujours plus de clients. » Même s’il admet du bout des lèvres que DB Schenker se situe dans le peloton de tête des transitaires en Guadeloupe, Aurélien Alexandre s’est fixé d’autres objectifs. « La concurrence est rude mais je pense que nous pouvons grapiller entre 5 et 10% de parts de marché par an. Nous devons toujours rester en veille, bannir la routine et le ronronnement. Le service au client est au centre de nos préoccupations, on a envie de toujours faire mieux pour le satisfaire, un client n’est jamais acquis. Nous passons régulièrement le voir pour nous assurer qu’il n’a besoin de rien. Il n’est pas juste un numéro, c’est un partenaire. A l’heure de la communication digitale des entreprises, nous humanisons notre rapport avec lui. C’est grâce à la qualité de notre service, à la qualité de l’information que nous délivrons au client que nous faisons la différence. »

DB Schenker

Parc d’activités Antillopole

Bat 8 – 1er étage

0590 38 38 70

aurelien.alexandre@dbschenker.com

/* ]]> */