Dossier spécial Karumag

Dossier territoires connectés : CCI IG, cybersécurité des entreprises un enjeu primordial

Razane Hanna

En participant à la 5eme édition du mois Européen de la Cybersécurité organisé par l’ENISA, la CCI des Îles de Guadeloupe, membre de l’Enterprise Europe Network, a mis en avant les conseils des experts sur la sécurité numérique pour les entreprises locales. Razane Hanna, conseillère technique à l’industrie, à la sécurité et à l’innovation et Mathias Bini, chef du département économie nous détaillent les principes de sécurité élémentaires.

Propos recueillis par Jean-Paul Rivière

Quelles sont les règles essentielles pour bien protéger son entreprise ?

Razane Hanna : Près de 80% des PME sont l’objet de cyberattaques en France. Et celles de la Guadeloupe ne sont pas à l’abri, si ce n’est d’attaques massives sur les grandes entreprises mondiales, tout au moins de malveillances qui peuvent avoir des conséquences désastreuses. Pour cela, nous rappelons cinq règles incontournables. D’abord sensibiliser l’ensemble du personnel sur le choix de mots de passe complexes et sauvegarder régulièrement les données. Ensuite, sécuriser les accès à Internet, par exemple en utilisant un VPN. Uniformiser aussi les logiciels et veiller à leur mise à jour. Etre très prudent avec les appareils mobiles qui sont moins sécurisés que les postes fixes. Enfin, adopter dans chaque entreprise une politique de sécurité informatique.

Comment diffusez-vous ces messages ?

Pour nos propres agents comme pour nos ressortissants, ces bonnes pratiques se retrouvent sur les réseaux sociaux et sur le site de la CCI. Elles sont accompagnées d’un glossaire. Une vidéo illustre par ailleurs nos principales recommandations. Cette campagne vise à alerter sur un risque qui va s’amplifier à l’avenir.

Quelles manifestations organisez-vous pour cette campagne ?

Mathias Bini : A l’échelle de la Guadeloupe, il était important que nous sensibilisions nos TPE/PME sur la nécessité de préserver leur patrimoine immatériel, source de création de valeur. Nous avons organisé, en juin, une Matinale de l’économie sur la cyber sécurité. Cinquante entreprises ont été informées sur les précautions minimales à prendre. Aujourd’hui, nos PME/TPE doivent prendre les mesures pour protéger leur patrimoine et éviter de s’exposer à des risques comme le vol de données personnelles des clients, de l’entreprise, la perte de données personnelles des salariés. Pis encore, le harcèlement, la demande de rançon, l’espionnage, sont à anticiper au risque de s’exposer à la perte de confiance des consommateurs, un scandale médiatique, un procès, une atteinte à l’image de l’entreprise ou du dirigeant, ou la ruine de l’entreprise !

/* ]]> */