Actualités des réseaux Karumag

Travailleurs dans les îles : travaille, sois heureux et tais-toi !

Travailleurs dans les îles

Si vous êtes un accro de la salle de sport et du life coaching, si vous mangez végan et si vous avez des applications de tout type pour mesurer vos faits et gestes, si le yoga et la méditation de pleine conscience n’ont aucun secret pour vous…, alors vous souscrivez à un modèle de plus en plus imposé que j’appelle “l’injonction au bonheur”. La tendance déjà présente dans la société arrive dans l’entreprise. Vous êtes prié de gérer votre stress en faisant attention à votre santé physique et mentale, d’arrêter de fumer, de diminuer votre consommation d’alcool, de manger cinq fruits et légumes par jour, de faire votre jogging tous les matins, de penser positif et d’être heureux ! Ces injonctions sont bien entendu louables, sauf quand elles nous enferment et stigmatisent ceux qui n’y arrivent pas.

Entreprise : du temps gratuit pour moi, merci Chef !

Savez-vous qu’aux Etats-Unis, une douzaine d’universités font désormais signer à leurs étudiants des « contrats de bien-être », dans lesquels ils s’engagent à avoir une hygiène de vie impeccable. Ce mouvement de fond va impacter l’entreprise. Les DRH commencent à s’appeler les Directeur de Bonheur, les coachs de vie sont payés par l’entreprise pour y intervenir, des coachs sportifs et des masseurs ont leurs plannings remplis aux heures des pauses. Bien entendu, plus l’entreprise est riche et plus les injonctions au bonheur seront packagées et nombreuses. De la salle de sport interne, à la conciergerie interne il n’y a plus aucune limite pour nous faciliter la vie et nous rendre heureux au travail. Le problème est que dans le même temps, certaines entreprises adeptes, poussent leurs collaborateurs à travailler plus et dans des conditions de plus en plus précaires, avec des risques psycho-socio qui ne diminuent pas. L’hypocrisie de ce système est totale. Etre productif, performant, efficace, sous pression permanente en gardant le sourire ! Est-ce cela le bonheur au travail ?

La vérité c’est que votre bonheur au travail dépend avant tout de la compétence de votre manager !

Voila ! Tout est dit. Nous pensons que toutes les dérives de « l’injonction du bonheur au travail » vont s’arrêter bien vite, pour laisser la place à du pragmatisme en la matière. Avec ou sans salle de sport, quels sont les indicateurs les plus révélateurs de la satisfaction des collaborateurs au travail ? Toutes les études sont unanimes. Deux facteurs sont identifiés comme déterminants pour le bien-être des collaborateurs et leur productivité : un supérieur hiérarchique capable de faire son travail car il a la compétence technique et managériale, ensuite un supérieur hiérarchique qui a gravi les échelons de l’entreprise ou qui l’a fondée, ce qui veut dire qu’il la connait intimement.

Travailleurs dans les îles

Organisme de formation certifié Datadock

www.travailleursdanslesiles.com

0590 92 32 99

/* ]]> */