Actualités des réseaux La Réunion RéuniMag

LinkedIn, le réseau professionnel au potentiel inexploité

SOCIAL MEDIA REUNION

Lancé en mai 2003, LinkedIn s’est rapidement hissé au rang de leader des réseaux sociaux professionnels. Avec 500 millions d’inscrits et deux nouveaux membres recrutés chaque seconde, la plateforme se place en
incontournable. Reste qu’un tiers seulement des utilisateurs sont actifs sur le réseau. Un constat regrettable au regard du potentiel de LinkedIn et de ses différents outils.

2017 aura été une année faste pour Linkedin. Fin avril, la plateforme a en effet passé le cap des 500 millions d’inscrits, renforçant ainsi sa position de leader des réseaux sociaux professionnels. Et avec deux nouveaux membres chaque seconde, la croissance est loin de s’essouffler… bien au contraire.

A titre de comparaison, Viadeo, le concurrent français, reste loin derrière avec moins de 70 millions de membres.

Les chiffres sont tout aussi bons à La Réunion. Avec presque 90 000 utilisateurs inscrits sur le département pour un marché de l’emploi estimé à 251 000 personnes (source :   Insee), LinkedIn a trouvé sa place sur l’île.

Ces excellents résultats sont cependant à relativiser. Depuis son lancement en 2003, LinkedIn a toujours souffert d’un taux d’utilisation sensiblement plus faible que les réseaux sociaux que l’on pourrait qualifier de « traditionnels » tels que Facebook.

Chaque utilisateur consacre ainsi 6h45 chaque mois en moyenne au réseau de Mark Zuckerberg contre…. moins de 17 mn pour LinkedIn. De même, seuls 25 % à 35 % des membres sont réellement actifs sur la plateforme professionnelle. Quid des 65 % restants ? Ces derniers se contentent bien souvent de remplir rapidement leur profil dans le but de disposer, à moindre frais, d’un CV en ligne basique.

Ce désintérêt de la part d’un grand nombre d’utilisateurs s’explique principalement par le positionnement de l’outil. Au contraire d’un Facebook très généraliste, tant dans son ciblage que dans ses usages, LinkedIn s’est focalisé, dès sa création, sur tout ce qui concerne la vie professionnelle : trouver du travail, recruter des salariés, trouver des prestataires, développer les affaires, etc.

Pour répondre à ces objectifs, le réseau social a développé différentes solutions autour de quatre grandes thématiques : le recrutement, le marketing, la vente et la formation.

Des solutions, certes payantes mais qui auraient fait leur preuve assure-t-on du côté de LinkedIn. Dans son guide aux utilisateurs, le réseau indique ainsi que ses outils de social selling permettent de générer jusqu’à 45 % d’opportunités d’affaires supplémentaires.

Le constat est similaire du côté du recrutement. Selon une étude de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) relayée dans un article du site internet de France Inter, un tiers des recruteurs ont recours aux réseaux sociaux dans leur démarche et LinkedIn demeure, de loin, l’outil le plus utilisé (79 %), devant Facebook (26 %) et Twitter (14 %). Ces recruteurs mettent en avant le gain de temps et la qualité des résultats de recherches effectuées sur la plateforme.

Reste donc à convaincre les professionnels qui boudent encore LinkedIn de ce potentiel. Que ce soit par manque d’information ou par habitude, ces derniers ont en effet souvent tendance à privilégier Facebook pour leurs différentes actions. Or, lorsque le besoin s’en fait sentir, le Retour sur Investissement (ROI) peut s’avérer largement plus intéressant sur LinkedIn. Comme toujours, le recours aux conseils d’un professionnel peut s’avérer utile en cas de doute.

Pour prendre contact avec l’un d’eux, n’hésitez pas à passer par le tout nouveau site internet de l’Association Social Media Réunion.
www.socialmediareunion.com
Facebook : SocialMediaReunion
Twitter : @SocialMedia_974

/* ]]> */