Articles

Black’In : méthodes pour s’auto-former en ligne
Formation et emploi, Guyamag, Karumag, Madinmag

Black’In : méthodes pour s’auto-former en ligne 

Si vous êtes curieux et toujours en quête de nouvelles connaissances, la formation en ligne est faite pour vous ! Mais, avec la multitude d’informations auxquelles nous sommes confrontés au quotidien, il est toujours difficile de faire le tri. Nous avons donc choisi, pour vous, quatre méthodes pour s’auto-former de manière efficace dans votre salon.

1. Le tutoriel YouTube

Le tutoriel (ou « tuto » pour les intimes) a l’avantage d’être gratuit et interactif. Il permet, même au moins compétent d’entre nous, d’être opérationnel en un rien de temps sur un sujet qu’il ne maîtrise pas tout à fait. Seul bémol, avant de trouver chaussure à son pied, il va falloir s’armer de patience. Le nombre de tutos proposés sur la célèbre plateforme vidéo est en perpétuelle augmentation.

2. Le webinar (ou « webinaire »)

Le webinar est un séminaire donné en ligne par des professionnels auprès d’une communauté définie. Généralement gratuit, le webinar permet d’avoir accès aux ténors de certains domaines sans sortir de chez soi. Il s’agit d’une conférence participative réunissant une centaine de personnes en moyenne. Autrement dit, vous avez la possibilité de poser des questions auxquelles les intervenants se feront un plaisir de répondre par écrit ou directement à l’oral. Reste à avoir une connexion efficace pour ne rien manquer de l’information diffusée.

3. Le MOOC (Massiv Open Online Courses)

À l’instar du webinar, le MOOC est un véritable cours en ligne qui vous rappellera forcément les immenses amphithéâtres de votre fac. Jusqu’à 10 000 personnes peuvent suivre un même contenu. Le MOOC peut prendre la forme de cours théoriques, mais aussi de séances d’exercices en groupe ou d’espace de travail collaboratif. Il est aussi souvent affilié à des forums pour que les participants aient le loisir de continuer à échanger ensemble après l’intervention des professeurs. L’objectif, in fine, de ce dispositif est le partage du savoir.

4. L’e-learning diplômant 

Si l’autoformation est enrichissante, elle est rarement diplômante. Pour répondre à ce besoin de qualification sans devoir pour autant se déplacer, plusieurs universités ou centres de formations à distance ont adapté leurs contenus pour convenir à un auditorat de moins en moins fan de présentiel. Il existe également une forme hybride du MOOC, le « SPOC » (Small Private Online Course) qui permet d’accéder à des formations diplômantes à distance. On notera tout de même qu’il s’agit de cycles payants (comptez une centaine d’euros pour les formations les plus light).

En bref, sur Internet, vous trouverez, à coup sûr, la méthode d’enseignement qui vous convient le mieux…

Plus d’infos sur www.black-in.com

Dans la même catégorie