Articles

Label Qualité Accueil Commerce & Services 2017 : un accompagnement  au commerce de demain
Commerces, Madinmag

Label Qualité Accueil Commerce & Services 2017 : un accompagnement au commerce de demain 

« Je félicite celles et ceux qui ont eu le courage et l’audace d’aller chercher ce plus… » Ainsi débutait la prestigieuse cérémonie de la remise des labels « Qualité Commerce & Services » et des prix spéciaux, ce 4 décembre 2017 au sein de l’Habitation Laguerre à Rivière-Salée Petit Bourg. À cette occasion, 46 commerçants ont reçu une plaque symbolisant la qualité de leurs prestations.

L’ambition d’un nouveau mode de consommation en Martinique s’affirme. C’est pourquoi, la coopération de l’Espace Sud, la Chambre de Commerce et de l’Industrie Martinique (CCIM), et de l’État, a abouti à la création de la Charte « Qualité Accueil Commerce et Services ».

Face à une nouvelle dynamique sociale, les collectivités territoriales ont pressenti ce besoin d’une revitalisation des commerces des centres-villes autour d’un projet commun.

Il est important que toute ville ait une vision claire de ses entreprises de proximité. Comprendre la diminution des fréquentations était l’enjeu. La recherche d’assimilation à l’Hexagone, a causé une multiplication des grandes distributions sur le territoire martiniquais.

En quelques années, les zones rurales ont connu une explosion démographique accompagnée d’implantation de nombreux centres commerciaux, diminuant peu à peu la fréquentation des commerces urbains. Ce partenariat est alors bénéfique à la reconquête du marché local.

Un objectif : labelliser les entreprises qui ont su mettre leur wagon sur les rails du changement ! Les collectivités territoriales du Sud tendent donc à infléchir l’hégémonie des grandes surfaces. La réflexion collaborative des équipes d’Espace Sud et de la CCIM débouche sur une démarche de charte « qualité » grâce à une levée de fond FISAC. Ce référentiel « qualité », permet aux entreprises de s’adapter à l’évolution des attentes des consommateurs par le biais de formations durant plusieurs mois. Orienter, guider et former ; tels sont les aspects retravaillés durant les modules proposés et ce gratuitement ! Cinq thèmes sont alors revus aux côtés des chefs d’entreprise : l’attitude lors de la vente/conseil ; l’aspect de la façade intérieure, extérieure ; l’accueil téléphonique ; la présentation du commerce sur le web et les langues étrangères. Pour prétendre au label national délivré pour une période de trois ans, les commerçants et prestataires de services doivent obtenir un minimum de 7/10 lors des évaluations et pré-diagnostics. Par la suite, ils devront satisfaire un appel et deux passages du client « mystère ».

En complément, 67% des visiteurs se rendent en Martinique pour la beauté de ses plages. Ces espaces de baignades, concentrés au sud du territoire, permettent à l’Espace Sud de miser sur la filière touristique. L’ambition de ce projet est de valoriser l’écotourisme avec le prix : « Do you speak touriste ? ». L’anglais est un facteur de compétitivité dans le commerce. De fait, la maîtrise de cette langue internationale est la clé face à la concurrence des îles voisines.

La destination Sud Martinique doit rimer avec filière touristique d’excellence, mais aussi avec responsabilité. En vue de l’émergence des préoccupations environnementales, la recherche de conciliation de la protection du territoire et de la qualité proposée par les commerces est prise en considération par la charte. L’engagement des commerces à respecter l’environnement, leur a valu le prix du « Développement durable pour la performance environnementale ». En action à travers une pensée protectionniste commune, c’est une composante éducative que l’Espace Sud et la CCIM transmettent à la génération future. La concordance de l’écotourisme va de pair avec la révolution numérique. Parce que rien n’est laissé de côté, cette collaboration a voulu promulguer les chefs d’entreprise ancrés dans la sphère web. Proposant une vitrine numérique sur des sites spécifiques, ou sur des réseaux sociaux c’est l’évolution dans sa globalité qui est primée. Le prix « Performance numérique » complète parfaitement la charte « Qualité Commerce & Services ».
Devant ce nouveau flux de communication, ce sont les mœurs de la Martinique tout entière qui évoluent. Ce sont donc 46 entreprises sur 97 engagées qui ont l’honneur d’être labellisées cette année. Pour la première fois, les valeurs d’entraide et de progrès reflètent parfaitement la recomposition d’un tissu social et du consumérisme 2.0 en Martinique. À terme, la plausible réitération du projet pour la totalité du territoire martiniquais est espérée. C’est donc avec beaucoup de fierté que les présidents de la CCIM et de l’Espace Sud ont clôturé la cérémonie de la remise de label « Qualité Commerce & Services » 2017.

Dans la même catégorie