Articles

Travailleurs dans les îles : prendre la décision de changer
Dossier spécial, Karumag

Travailleurs dans les îles : prendre la décision de changer 

Nous constatons que les formations destinées aux cadres et aux dirigeants d’entreprise se concentrent souvent sur des outils d’analyse, des modèles et je suis surprise de constater qu’on apprend assez peu aux cadres et managers à décider pour changer. Et pire, on confond souvent analyse et décision. On apprend à analyser toujours plus et avec toujours plus d’outils sophistiqués. Or décider, surtout s’il s’agit de changer, ce n’est pas analyser. La décision est une question de posture. Décider c’est avant tout exercer sa liberté. Et puisque nous sommes libres, cela veut donc dire que nous sommes en capacité d’imaginer, de créer des possibles et impossibles. La décision est essentiellement un acte d’imagination.

Vous avez dit « changement » ? 

Partant de l’idée que changer c’est décider, je m’intéresse aux décisions essentielles des managers. J’essaie de montrer comment ces derniers changent avec leur boîte noire personnelle, c’est à dire avec leurs possibles et impossibles personnels. Et même s’il est vrai qu’on n’apprend pas à décider, puisque vivre c’est décider, on peut trouver des formations où on apprend à justifier ses décisions. On stimule et développe une drôle d’ingéniosité, celle consistant à trouver de « bonnes raisons » à n’importe laquelle de ses décisions, y compris les pires. On parle alors de managers et de patrons stratèges, visionnaires et charismatiques.

Je propose une tout autre approche et je contribue à la formation, non pas de managers leaders visionnaires, mais de managers « responsables » et conscients de leurs postures. J’essaie de montrer, et ce n’est pas facile, que le changement chez un individu et la décision qui y est associée ne sont pas dictés par la « réalité économique » (le marché en particulier), la concurrence ou la mondialisation, mais bien par l’exercice de sa liberté, donc les possibles et impossibles qu’il se construit.

Pourquoi est-ce si difficile de changer ? 

Parce que nous sommes plongés dans nos scénarios de vie respectifs et qu’il n’y a pas de changement sans décision de changer ces scénarios. Un scénario est une situation piège dans laquelle une personne se débat, sans succès et qu’elle va répéter en de nombreuses occasions tout au long de sa vie. La personne fait sans cesse la même chose, en espérant que les résultats vont être différents. Incapable de trouver la voie du changement, figée dans son personnage, elle va maintenir des relations stéréotypées et insatisfaisantes avec les autres. Surtout si ce rôle a une fonction dans un groupe, ou dans un couple qui met en scène un jeu sans fin. Ainsi la victime du devoir, la femme parfaite, le bouc émissaire, le « looser », le battant, le macho, la victime, le violent, le séducteur, l’abandonné(e)… Un rôle pour toute la vie… Et un jour en conscience, on trouve la voie du changement et des décisions associées.

 

Madly Bienville : www.travailleursdanslesiles.com

Organisme de formation certifié

Datadock / 0590 92 32 99

Dans la même catégorie