Articles

Comité  territorial de rugby de Guadeloupe Monsieur le président
Karumag, Portraits

Comité territorial de rugby de Guadeloupe Monsieur le président 

Il est dit du rugby que c’est un sport de voyous pratiqué par des gentlemen. Depuis le 2 septembre 2017, le Comité Territorial de Rugby de Guadeloupe a, à sa tête, un nouveau président. A 49 ans, cet ancien joueur de water-polo peu loquace, pince-sans-rire et forcément gentleman entend « donner au rugby ce que le water-polo lui a donné. » Entretien avec Fabrice Corlay.

Propos recueillis par Willy Gassion

Vous êtes le nouveau président du Comité territorial de rugby de la Guadeloupe, quels vont être vos principaux chantiers ? 

Fabrice Corlay : Ma priorité en tant que président est la formation des éducateurs et des arbitres, il y a moins de dix arbitres en Guadeloupe, ce n’est pas suffisant. Nous devons aussi favoriser l’augmentation du nombre de licenciés, ils sont environ neuf-cent cinquante, c’est un peu moins que l’année dernière. Ce léger recul est dû aux stades qui ont été ravagés après le passage du cyclone Irma, notamment à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Les entrainements ont repris, mais ils se font dans des conditions difficiles. Une autre de mes priorités est la promotion du rugby féminin.

De quels moyens disposez-vous pour atteindre ces objectifs ? 

Bernard Laporte, le président de la Fédération Française de Rugby, nous a fait la promesse, lors de sa récente visite en Guadeloupe, de l’embauche de trois cadres techniques pour former les éducateurs et permettre l’entrée du rugby dans le milieu scolaire. C’est une très bonne nouvelle pour le rugby guadeloupéen car si on intéresse les jeunes au rugby dès l’école, certains voudront ensuite s’inscrire dans des clubs.

Comment se porte le rugby en Guadeloupe ? 

Le rugby se porte bien chez nous, il est en constante progression. Chaque année des tournois Antilles-Guyane sont organisés et les résultats sont bons. L’année dernière, les moins de seize ans de la sélection de Guadeloupe et l’équipe de Saint-Barthélemy sont devenus champions Antilles-Guyane. Le prochain tournoi Antilles-Guyane de la Guadeloupe aura lieu le 10 février pour la catégorie séniors hommes, rugby à sept. Toutefois, le point noir demeure le coût des déplacements. Aussi les clubs et le comité cherchent des partenaires financiers. Par ailleurs, un centre d’entraînement labellisé accueille au CREPS les jeunes gens qui pratiquent le rugby en filière sport/études. Il est appelé à devenir une académie, c’est le seul centre labellisé de tout l’Outre-Mer. Nous sommes heureux de constater que le rugby devient populaire, le nombre d’articles qui lui est consacré dans la presse locale grossit d’année en année. Les jeunes s’intéressent de plus en plus au rugby.

Quels sont les clubs et les joueurs qui se démarquent lors des championnats ? 

Il y en a deux : le BRUC (Boisripeaux Rugby Club) des Abymes et les BARRACUDAS de Saint-Barthélemy. Yannick Youyoute, un joueur formé en Guadeloupe, au Good-Luck du Gosier, a été sélectionné en équipe de France des moins de vingt ans. Il a joué contre l’Italie le 6 janvier dernier. Cela n’était jamais arrivé auparavant dans l’histoire du rugby guadeloupéen.

Comité Territorial de Rugby de Guadeloupe

Rue Ferdinand Forest – Immeuble Le Patio

Jarry 97122 Baie-Mahault – 0590 88 72 48

Site : http://comiterugbyguadeloupe.com

ctrg@comiterugbyguadeloupe.com

Dans la même catégorie