Articles

Pourquoi il faut être client de la CEPAC
Banques en mutation, Guyamag, Karumag, Madinmag, Services

Pourquoi il faut être client de la CEPAC 

En 2017, la Caisse d’Epargne CEPAC fusionnait avec la BDAF, l’occasion pour elle d’orchestrer la réorganisation de son réseau commercial sur les Antilles-Guyane. La CEPAC s’impose aujourd’hui comme partenaire bancaire de référence et accompagne tous les projets – des professionnels, des entreprises, des collectivités et des particuliers. Son secret ? Déployer des services et compétences sur mesure. Le point avec Serge Derick, membre du directoire en charge du pôle Outre-Mer et développement.

Propos recueillis par Julie Clerc

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre rôle de financement de l’économie locale ?

Serge Derick : En tant que partenaires privilégiés de l’économie régionale, les centres d’affaires des Antilles-Guyane soutiennent des entreprises, des collectivités locales et des acteurs de l’économie sociale, mais aussi des organismes de logements sociaux, des SEM et des professionnels de l’immobilier. Notre rôle est d’accompagner le développement des économies locales par l’étude et le financement de dossiers tels que les grandes infrastructures, l’aménagement de zones foncières et l’immobilier d’entreprise.

Grands et petits chantiers, la CEPAC est sur tous les fronts. Quelques Chiffres ?

En 2017, nous avons accompagné tous les marchés de l’économie régionale à hauteur de 68 millions d’euros (long terme) et 90 millions d’euros (court terme) pour la Guadeloupe et les Iles du Nord. En Martinique-Guyane, 53 millions d’euros ont été engagés.

Sur quels projets de financements locaux la CEPAC
va-t-elle plancher en 2018 ?

Notre ambition est de continuer à répondre présent sur l’ensemble des marchés couverts. Nous nous impliquerons dans l’hôtellerie, le développement de zones d’activités, le financement d’infrastructures de transports et les énergies renouvelables, tout en continuant à être un acteur privilégié des collectivités locales.

Financer l’économie locale passe d’abord par la proximité avec ses clients. Est-ce conciliable avec la digitalisation de vos services ?

Proximité et digitalisation ne sont pas antinomiques, mais complémentaires. Pour chaque client, la digitalisation est une liberté supplémentaire de consommer sa banque comme il le souhaite. C’est un atout essentiel pour permettre à nos clients de gagner en autonomie et d’optimiser les délais de traitement. Nos clients veulent de la proximité mais principalement de l’expertise et de la réactivité. La digitalisation nous permet cela.

Pourquoi faut-il être client de la Caisse d’Epargne CEPAC ?

La CEPAC est une puissante banque régionale dotée d’une expertise pointue. C’est une banque experte dans l’accompagnement des particuliers et des professionnels, à la fois proche de ses clients grâce à un réseau d’agences largement déployé et disponible 24h/24h et 7j/7j grâce à son Centre de Relation Clients.

Dans la même catégorie