Actualités des réseaux Guyamag Karumag Madinmag

NQT : Le secteur bancaire, un monde qui change

NQT

Les études le prouvent, chaque année le secteur bancaire demeure indubitablement un recruteur important en France. Malgré la crise financière qui induit des baisses d’effectifs, les recrutements restent nombreux.

En effet, les banques bénéficient d’une pyramide d’âge favorable au renouvellement progressif des salariés grâce à des départs en retraite qui leur permettent d’intégrer de nombreux profils de jeunes diplômés. De plus, avec l’essor des banques en ligne, celles dites « traditionnelles » doivent s’adapter aux changements et notamment s’adapter aux comportements de leurs clients tournés toujours plus vers le digital.

La banque, c’est aussi un positionnement particulier qui attire les jeunes diplômés en leur permettant de connaitre des évolutions de carrières rapides. Outre les diplômes, les banques recherchent de futurs salariés à l’aise avec les outils du numérique, ayant le sens du relationnel et le goût du conseil, tout en valorisant de plus en plus le savoir-être avant les compétences. Car sur ce dernier volet, les établissements financiers proposent aux jeunes d’être accompagnés grâce à des possibilités de formations internes.

Un secteur qui se porte plutôt bien donc et qui fait beaucoup pour attirer les jeunes tout en poursuivant sa transformation numérique. Avec ces signaux au vert, l’association NQT (Nos Quartiers ont des Talents) propose d’accompagner les jeunes diplômés pour qu’ils puissent décrocher un emploi.

Car comme nous le savons, un diplôme et un CV ne sont pas toujours suffisants pour trouver du travail. C’est pourquoi, NQT propose d’aider les jeunes diplômés d’origines modestes avec des parrainages assurés par des cadres en activité, mais également via des ateliers métiers en entreprise

Du côté de l’association, le secteur bancaire est le plus représenté parmi ses partenaires : sept banques sont actuellement engagées auprès de NQT aux Antilles-Guyane et trente parrains sont mobilisés parmi ces dernières. Les jeunes diplômés inscrits au dispositif sont eux aussi bien représentés sur ce secteur puisqu’ils sont 10% à avoir fait leurs études pour travailler dans ce domaine.

Ainsi, grâce à ces rencontres, les jeunes diplômés
bénéficient en direct de conseils de professionnels, d’un suivi régulier, mais aussi d’un réseau professionnel. Des petits coups de pouce qui font toute la différence !

Laetitia de JAHAM

Déléguée régionale DOM

l.dejaham@nqt.fr

/* ]]> */