Actualités des réseaux Karumag

Travailleurs dans les îles : l’expert en gestion de crise, c’est vous !

Travailleurs dans les îles

Les relations professionnelles tendues peuvent parfois nuire à la productivité et l’efficacité d’une entreprise. Dans la mesure où le conflit fait partie intégrante des relations de travail, il est essentiel d’établir des processus visant à lutter contre des situations de tensions, souvent sources de souffrance. En la matière faite-vous confiance, car le seul expert, c’est vous !

Quelles sont les règles à maîtriser ?   

On dénombre de nombreux types de conflit : les conflits d’objectifs, de méthodes, d’intérêts, de valeurs, de perceptions des faits, d’opinions, de personnes… Posez-vous la question : quelle est la nature de votre conflit et quelle est son degré ? Prenons par exemple le cas de deux salariés qui rencontrent des difficultés à travailler ensemble sur la mise en place d’un projet. Si leur conflit se résume à des tensions et des divergences minimes, le défi consiste à maintenir la communication entre eux et à déjouer les jeux de pouvoirs pour éviter que le conflit n’entre dans le stade des affrontements. Il faudra agir vite.

Ensuite, il peut être utile pour vous de mettre en place une autorité impartiale. Le choix de l’intervenant pour résoudre le conflit est déterminant. Vous comprendrez aisément que vous ne pouvez pas être cet intervenant et en même temps être en conflit d’intérêt sur le sujet en objet. Si tel est le cas, il sera toujours utile et préférable de proposer une intervention objective et constructive et la suggérer à toutes les parties impliquées. Elle peut être à l’intérieur de l’entreprise ou à l’extérieur. Dans ce dernier cas, optez pour des intervenants systémiques, nécessairement formés aux théories des systèmes et de la communication. Ils seront en mesure de partager avec vous des modes de pensées qui aboutissent à des solutions efficaces et simples.

S’il y a une compétence dans ce domaine que vous devez avoir, c’est celle-ci : amenez les individus à adopter une attitude constructive et non destructive. Pour y arriver, oubliez de convoquer les personnes impliquées dans une réunion collective. Ayez ce réflexe de rencontre individuelle pour que chacun présente librement sa vision de la situation. Le seul talent qui doit être le vôtre lors de cette rencontre c’est de poser les bonnes questions dans une parfaite écoute active. Faite silence ! Et moduler votre posture selon l’attitude et la personnalité du collaborateur face à vous.

Dans tous les cas n’oubliez jamais de vous recentrer sur les attentes et les objectifs de votre entreprise ou de votre service. Je ne doute pas que la dynamique de travail et l’engagement de chacun à améliorer ses attitudes et comportements soient vos priorités.

www.travailleursdanslesiles.com

Organisme de formation certifié Datadock

0590 92 32 99

/* ]]> */