Guyamag Portraits

Leezy : une étoile guyanaise sur les podiums

LEEZY

Emmanuella Chartol brille de sa présence envoutante sur les podiums des défilés internationaux. Rencontre avec Leezy, icône de la beauté guyanaise dans toute sa splendeur.

Propos recueillis par Aurore Portelli

Comment devient-on un mannequin international ? 

Leezy : Il faut d’abord commencer à voyager, prendre le risque de partir à l’étranger. J’ai sauté le pas pour la première fois à l’âge de vingt-quatre ans après avoir signé un contrat d’un an avec une ancienne agence. Cette première expérience à New York a été un véritable déclic. A partir de là, j’ai multiplié les voyages professionnels, différents défilés et prestations entre la France et les Etats-Unis.

Bien que Française, je me sens intégrée aux Etats-Unis, pays dans lequel j’ai eu d’innombrables opportunités, contrairement aux expériences que j’ai pu vivre en France, où ma couleur de peau et ma taille ont été sources de rejet.

Dans ce métier, vous avez du faire des concessions… 

J’ai eu à faire des choix, certains, au détriment d’engagements professionnels. Il y a trois ans, j’étais sous contrat avec la SNCF, contrat que j’ai mis en péril, pour multiplier mes expériences. L’investissement financier est également considérable. J’ai mobilisé beaucoup de mes économies pour partir faire des shootings à Miami, dans le but de me faire connaître.

Au début, le mannequinat était un plaisir. Aujourd’hui, c’est devenu un travail à part entière : c’est mon deuxième job. On me « book » maintenant pour des tournages et des séances photo.

Guyanaise d’origine, quel est votre relation avec la Guyane ? 

Je suis née en Guyane, j’y ai vécu jusqu’à l’âge de dix-sept ans. J’y retourne régulièrement pour me ressourcer auprès de ma mère. L’an dernier, j’y suis restée cinq mois pendant lesquels j’ai passé mon permis de conduire, passé du temps avec mes proches, au cœur des joyaux de la Guyane. Je peux vous dire que cela m’a fait un bien fou de revenir au pays, de pouvoir retrouver les saveurs de la cuisine locale, aller en carbets au cœur de la forêt amazonienne ou encore aux îles du Salut…

Guyanaise d’origine, je porte en moi les cultures créoles. A travers mon métier, j’ambitionne de véhiculer le métissage et la beauté de la femme, quelle que soit sa couleur de peau. Récemment, j’ai été ambassadrice pendant un an pour la marque Mademoiselle K’nell, créée par la styliste Nathalie Marie Luce, qui confectionne des robes magnifiques destinées à embellir et mettre en valeur la femme. J’invite toutes les femmes à suivre son travail sur Facebook.

Aujourd’hui, j’ai envie de transmettre ma passion, mon goût pour le mannequinat et pour l’esthétisme : mon projet est de coacher des jeunes filles débutantes afin de les guider et les conseiller dans leurs démarches pour devenir modèle, et pourquoi pas, faire émerger de nouvelles étoiles de la beauté à la guyanaise.

Leezy

www.leezylp.com

Instagram : leezylp

Facebook : leezylp leezylp

/* ]]> */