Dossier spécial Guyamag

Shirley Jean-Charles : l’essentiel naît de la terre

Shirley Jean-Charles

A quarante ans, loin des podiums sur lesquels elle a débuté, Shirley Jean-Charles a décidé de se réancrer dans sa terre natale. Future agricultrice, elle proposera prochainement des huiles essentielles et alimentaires, certifiées biologiques.

Par Aurore Portelli

Après une adolescence en Guyane, Shirley part dans l’Hexagone pour passer son baccalauréat. Jeune maman, elle brille sur les podiums lors des défilés haute couture pendant huit ans et poursuit en parallèle ses études. Diplômée d’un master en commerce électronique, Shirley fait ses débuts professionnels en tant que Web Project manager junior chez Schneider Electric avant d’intégrer le Centre National de la Recherche Scientifique pendant quatre ans, avec pour mission la vulgarisation des travaux scientifiques des chercheurs. Les événements de la vie ont amené Shirley à repousser son ambition d’être entrepreneure. A 35 ans, animée par un besoin de retour aux sources et à la nature et par l’envie de se rapprocher de sa famille, elle rentre en Guyane.

Soucieuse de donner du sens à son parcours de vie et d’être en phase avec les besoins de son pays, elle décide d’entretenir et exploiter la parcelle dont elle et son frère ont hérité. Pour passer du marketing et de la communication à l’agriculture, Shirley est accompagnée par les acteurs incontournables du milieu en termes d’appui technique et de professionnalisation : la Chambre d’Agriculture, la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et des forêts, le lycée agricole. Sur le volet innovant et industriel de son projet, elle compte solliciter Guyane Développement Innovation et la Communauté de Communes du Centre Littoral.

Elle est aujourd’hui éligible à un dispositif gouvernemental qui installe les jeunes agriculteurs de moins de 41 ans grâce à une dotation spécifique. C’est un processus challenger au cours duquel elle dit ne pas avoir droit à l’erreur. Pour cela, elle doit notamment renforcer ses compétences dans le domaine. Ce sera chose faite d’ici trois ans grâce à un diplôme agricole indispensable à l’exercice de son activité. En attendant, un expert en botanique l’aide dans la mise en place de l’exploitation selon un plan bien défini.

En parallèle, elle a rejoint la pépinière au féminin « Les Prem1ères de Guyane » qui s’appuie sur le réseau national de la fédération « Pionnières » et des acteurs économiques du territoire. Cette association l’accompagne principalement sur la veille et la stratégie d’entreprise.

Shirley est aujourd’hui engagée dans une démarche entrepreneuriale et agro-écologique : elle travaille respectueusement sa terre pour produire et valoriser les plantes aromatiques et médicinales locales. L’objectif est de proposer à sa future clientèle des huiles essentielles et alimentaires, le tout estampillé « Agriculture biologique ».

Shirley est sur la bonne voie pour que les efforts de son investissement portent leurs fruits !

Selon elle, les acteurs économiques sont en demande de projets et les dispositifs d’accompagnement existent. Reste à pousser des portes, s’armer de patience, de persévérance et se montrer curieux. Un modèle à suivre !

Exploitation agricole Singe Rouge

Shirley Jean-Charles

0694 94 51 61

shirleyjcpro@gmail.com

Page mise à disposition par BNP Paribas dans le cadre de l’opération entreprise au féminin

/* ]]> */