Articles

Le visage d’un engagement citoyen rayonnant
Dossier spécial, Guyamag

Le visage d’un engagement citoyen rayonnant 

Isabelle Patient a fondé son parcours au service de la Guyane. Elle est aujourd’hui l’interlocutrice en charge de toutes les questions liées à l’aménagement, au logement et au transport au sein de la Collectivité. Portrait de cette jeune femme dynamique et engagée.

Propos recueillis par Aurore Portelli

Qu’elle est la nature de votre engagement ?

Isabelle Patient : Je me suis engagée en politique en 2009 lors de la consultation populaire portant sur l’évolution statutaire. Cela a été le déclic ! Compte tenu du contexte de la Guyane, ma conviction est que tout un chacun, à son niveau, à sa manière, doit s’impliquer. Moi, j’ai choisi la politique.

Cette soif d’engagement m’a orientée vers des études d’ingénieur en système urbains et aménagement de la ville durable et intelligente. J’ai été séduite par cette formation en laquelle je voyais l’opportunité d’exercer un métier utile à la Guyane.

Jeune diplômée, d’abord chargée d’aménagement à l’EPAG (Eta-blissement public d’aménagement de la Guyane), j’ai occupé le poste de directrice de l’aménagement à la Ville de Cayenne, avant d’être aujourd’hui directrice de l’aménagement et du transport au sein de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral. En parallèle, j’occupe la fonction de 3ème vice-présidente à la Collectivité Territoriale de Guyane, déléguée à l’aménagement, au logement et au transport.

En quoi consiste votre mission ? 

Au regard de mon champ de com-pétence, en tant qu’élue, ma priorité d’action se concentre sur la mise en œuvre d’un projet d’aménagement général à travers notamment le déploiement de voiries indispensables au désenclavement des sites isolés, la construction de logements pour juguler l’habitat spontané, ou encore l’exploitation du foncier disponible pour créer des filières porteuses d’emploi.

En tant qu’élue, je donne le cap. Je coordonne au quotidien une équipe de trente-cinq techniciens qui travaillent sur les différentes problématiques relevant de ma délégation.

Je m’attache également à mettre en synergie les différents partenaires institutionnels, associatifs, et socio-professionnels pour faire émerger les meilleurs projets pour le territoire.

Récemment, vous avez été l’une des élues à avoir piloté les Etats généraux. Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Les « Etats généraux 2017 – 2018 » font suite à l’engagement des élus dans le cadre de la signature de l’Accord de Guyane. Initiés en janvier dernier, sous la thématique : « Dessinons ensemble le projet d’avenir de la Guyane », ils s’articulent à travers neuf commissions thématiques, des séminaires avec les socioprofessionnels, des forums avec la population dans quatre bassins de vie de l’Est à l’Ouest du territoire guyanais.

Ils ont pour ambition, dans un climat apaisé et serein, de débattre des enjeux de la Guyane, de recueillir l’avis de tout un chacun, quelle que soit point sa localisation sur le territoire. D’ici la fin du mois d’avril, de nouvelles formes seront déclinées afin que chaque citoyen s’empare davantage de cet espace de dialogue.

Objectif : être force de proposition auprès du Gouvernement avec un Projet Guyane décliné, chiffré, planifié, étayé d’analyses d’experts,…

Comment vous appliquez-vous à allier votre vie privée et votre vie publique ?

Je ne vous cache pas que ce n’est pas évident. Cela implique une organisation stricte. Aujourd’hui, la famille, le travail et la politique sont complémentaires et indissociables d’un équilibre que j’ai dû trouver. Je mets un point d’honneur à assurer l’éducation de mes deux filles auprès desquelles je suis fière de transmettre des valeurs d’engagement et de maîtrise de soi.

Selon moi, en politique, une femme, et a fortiori une maman, n’a pas le droit à l’erreur. Il faut faire ses preuves et quelquefois, aller au-delà de ses limites. Mon souhait aujourd’hui est que davantage de femmes s’engagent, notamment dans la vie associative et politique, véritables écoles de formation citoyennes, pour devenir demain des actrices actives du développement de notre territoire !

Inscriptions aux discussions et programme : civocracy.org/etatsgenerauxguyane

Fb : Etats Generaux Guyane

Dans la même catégorie