Articles

Lakansyel : la démarche qualité comme priorité
Dossier spécial, Madinmag

Lakansyel : la démarche qualité comme priorité 

Association loi 1901, Lakansyel est l’une des premières à avoir obtenu la norme NF 311 service aux personnes à domicile. Un gage de confiance et de sérieux pour cet acteur historique de l’aide à domicile en Martinique.

Par Mathieu Rached

L’association Lakansyel, fondée par Yola Nicole François-Lubin en 1999, est l’une des plus anciennes toujours en activité en Martinique.

« On était parmi les dix premières structures associatives à proposer des services à la personne à domicile. Depuis la loi Borloo, des entreprises se sont intéressées à ce secteur et nous sommes aujourd’hui environ cent cinquante acteurs dans le secteur de l’aide à domicile », détaille la directrice.

Un domaine plutôt compétitif donc, où Lakansyel a su conserver sa place et ses clients de la première heure, tout en améliorant sans cesse la qualité des prestations. « Notre volonté est toujours la même : accueillir toute personne ayant besoin d’aide et d’accompagnement à domicile, notamment les personnes âgées ou en situation de handicap ou de dépendance, en prenant en compte leur environnement social ». Concrètement ? « Notre travail s’inscrit dans la logique de maintien des personnes à leur domicile, de favoriser leur bien être, et d’associer les acteurs sociaux et médicaux sociaux à cette démarche », explique Edwyn Othon, responsable qualité embauché par l’association en 2015.

Une philosophie et des valeurs qui ont fait la marque de fabrique de Lakansyel. Aussi, allant plus loin que les prérogatives prévues par la loi qui encadre le secteur de l’aide à domicile, l’association s’est positionnée comme une structure exemplaire en matière de démarche qualité. Un engagement qui s’est concrétisé, le 9 février dernier, par l’obtention de la certification NF 311 services aux personnes à domicile. Un gage de sérieux et une reconnaissance des engagements forts pris en ce sens par Lakansyel, aussi bien à travers « la sensibilisation du personnel aux principes déontologiques et éthiques, la prévention des risques, le travail en amont sur l’attitude au domicile des clients notamment des publics fragilisés, la sensibilisation à la bienveillance et la prévention de la maltraitance », cite avec enthousiasme Edwyn Othon. Dernière évolution en date : la mise en place de la télégestion, où un smartphone permet à chaque employés de badger à l’arrivée et au départ du domicile du client tout en assurant une liaison directe avec les équipes de l’association.

Des effectifs qui comptent quatre-vingts employé (auxiliaires de vie sociale, agents à domicile, employés à domicile) qui assurent quelques 70 000 heures de prestations de services par an, auprès de plus trois cent cinquante clients, et six personnels administratifs autour de la directrice, un responsable secteur, un responsable qualité, un coordinateur de terrain, une secrétaire, une assistante polyvalente et un coursier. Une équipe complète qui vient d’aménager dans des bureaux agrandis et qui cherche à fonctionner de manière de plus en plus collégiale. Les différentes réunions organisées consolident l’esprit d’équipe et l’adhésion aux valeurs du projet initial. Une approche que valide la dernière enquête de suivi avec « 92 % des bénéficiaires satisfaits de notre prestation », cite la directrice.

Résidence Place d’Armes

97232 Lamentin

0596 57 16 11

www.lakansyel.fr

Facebook : @lakansyel

Dans la même catégorie