Articles

Un lien social par l’accès au numérique
Actualités des réseaux, Guyamag, Karumag, Madinmag

Un lien social par l’accès au numérique 

Le projet de Mike Veldwachter, jeune Guyanais et membre du pôle entrepreneuriat de Jeunesse Outre-Mer, a pour objectif d’en finir avec les zones blanches. Son ambition : créer du lien social par l’accès au numérique. Nous sommes allés à sa rencontre.

En quoi consiste votre projet sur le numérique partout et pour tous ? 

Mike Veldwachter : Ce projet est né en 2016 lorsque mon frère David et moi nous souhaitions répondre aux problématiques rencontrées dans les zones isolées. La Guyane abrite le Centre Spatial Guyanais, vitrine européenne en matière de technologies. Or paradoxalement, une grande fracture numérique existe sur ce territoire, ce qui freine son développement.

C’est de là qu’est née la société Veldissimo telecom, opérateur fixe sans fils et spécialisé sur les zones blanches. Avec notre solution, une ville ou un village n’aura plus besoin d’être connecté aux filaires pour bénéficier d’un réseau fixe. La couverture numérique sera apportée par les Box 4G Veldissimo. Le déploiement de nos solutions devient une nécessité absolue, offrant des opportunités de développement de l’aménagement du territoire.

Après la Guyane, pensez-vous vous étendre à d’autres territoires ? 

Notre ambition est de devenir un acteur incontournable pour l’accès au numérique. Le challenge à relever est d’adopter une nouvelle stratégie permettant à tous d’accéder au monde du numérique. Nous souhaitons maintenant passer dans une phase de déploiement en commençant par les zones sans couverture numérique de la Guyane Française puis dans un second temps dans toutes les régions de France concernées. Et pourquoi pas une croissance vers l’International ?

Quand sera-t-il possible de bénéficier de ces services ? 

N’ayant pas la possibilité de fournir de date officielle de démarrage, je ne peux que répondre « C’est pour très bientôt ».
Les informations circuleront très rapidement notamment au sein du réseau JOM. Il est bon de préciser que nous sommes toujours à la recherche d’investisseurs financiers pour des levées de fond en prévision d’une croissance en Outre-Mer. Nous avons besoin de la contribution de tous et de toutes car c’est ensemble nous pourrons réduire cette fracture numérique.

Dans la même catégorie