Articles

Un PPI pour s’investir durablement dans l’avenir
Dossier spécial, Karumag

Un PPI pour s’investir durablement dans l’avenir 

La loi du 7 août 2015 dite loi NOTRe a confirmé le Conseil Régional dans son rôle de chef de file du développement économique local. La collectivité a présenté son plan pluriannuel d’investissement (PPI) qui marque sa volonté, non seulement d’assumer pleinement cette mission, mais aussi de contribuer par ses projets structurants, au bien-être de tous les Guadeloupéens. Le PPI est avant tout la déclinaison du programme porté par la majorité régionale. Il se veut pragmatique, ambitieux et responsable.

Un PPI responsable 

C’est dans un contexte budgétaire pourtant contraint que la Région Guadeloupe inscrit sa démarche. En effet, au niveau national, la dotation globale de fonctionnement, qui représente une part importante du budget des collectivités locales, a baissé de 12 milliards d’euros. Une situation qui a obligé beaucoup d’entre elles à réduire leurs investissements, confrontées à une diminution de leur épargne.

C’est au prix d’efforts constants de maîtrise des dépenses que la Collectivité régionale affiche aujourd’hui un taux d’épargne de 21,7 %. Sa capacité de désendettement est tombée de 8 à 4 années. Pour financer ses projets, elle pourra compter sur ses 225 millions de ressources propres, sur les subventions de l’Union européenne et sur l’emprunt. Une situation lui permettant d’envisager, en toute sérénité, les investissements prévus dans son plan pluriannuel d’investissement.

 

Travaux de construction du barrage de Moreau et de ses ouvrages annexes.
Travaux de construction du barrage de Moreau et de ses ouvrages annexes.

Un PPI pragmatique

Le PPI est avant tout une concrétisation opérationnelle des engagements pris par la majorité politique. Il propose une approche pragmatique des problématiques et des atouts de notre territoire. Les projets les plus aboutis ont été privilégiés. Leur réalisation est envisageable par les services de la Région à court ou à moyen terme. Les projets non inscrits ne sont pas pour autant abandonnés, mais simplement reportés.

Le socle de ce projet politique s’appuie sur deux piliers du développement économique : la croissance verte et la croissance bleue. Il s’agit de faire de l’agriculture un secteur à même de nourrir la population et d’exporter notre production dans le respect de l’environnement, tout en préservant la santé des consommateurs. La structuration de la filière, de la production à la commercialisation, s’impose avec la création d’un marché d’intérêt régional (MIR) à 11 millions d’euros, dont le projet intègre une maison régionale des organisations professionnelles de l’agriculture et la pêche (MAROPA). Les professionnels de la pêche seront accompagnés pour moderniser leur flotte et la filière sera restructurée avec l’objectif double d’approvisionner le marché local et d’exporter la production.

Le pragmatisme du PPI se révèle aussi dans les réponses concrètes apportées sur des questions qui ne relèvent pourtant pas de la compétence de la Région Guadeloupe mais qui affectent les Guadeloupéens dans leur quotidien.

C’est ainsi que face aux problèmes d’approvisionnement en eau potable de certains foyers guadeloupéens, le Conseil Régional est l’un des acteurs du plan d’urgence mis en place. La Collectivité mobilisera 30 millions d’euros supplémentaires pour remettre en état les réseaux de distribution d’eau potable. Pour accélérer les procédures, la Région a décidé de puiser en grande partie sur ses fonds propres pour financer ces travaux. Par ailleurs, elle sera aux côtés des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) chargés d’assurer la collecte et le traitement des déchets. De 2019 à 2022, huit déchèteries, financées en partie par la Région, viendront compléter le dispositif existant. L’objectif étant de mettre tout Guadeloupéen à moins de 30 kilomètres d’un de ces équipements.

 

Projet d’hôtellerie
Projet d’hôtellerie

UN PPI ambitieux

De 2018 à 2020, ce sont 720 millions d’euros qui seront investis dont 485 millions d’investissements directs de la Région et 235 millions d’euros de subventions octroyées aux collectivités locales (EPCI).

Les transports participent au développement de l’attractivité du territoire et contribuent à améliorer la qualité de vie des citoyens. Ils feront l’objet d’un effort conséquent de la Collectivité. Le projet de « bus des mers », d’un million d’euros, permettra aux Guadeloupéens de se déplacer dans le petit et le grand cul de sac marin en évitant les embouteillages. 63 millions d’euros seront investis dans l’amélioration du réseau routier. La modernisation des équipements aéroportuaires et portuaires sera soutenue avec 20 millions d’euros qui sont prévus dans le PPI sur un budget global de 150 millions, pour la modernisation de Pôle Caraïbes.

L’effort financier sera conséquent, en cohérence avec l’objectif affiché d’un million de touristes attendus en 2020, pour un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros et la création de mille emplois pérennes dans le secteur du tourisme. 87 millions d’euros seront investis dans un réseau public de fibres optiques déployé en complément des initiatives prises par des opérateurs privés. D’ici 2020, c’est 100 % du territoire qui sera couvert en fibre optique.

 

Ary Chalus en visite sur le chantier de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes
Ary Chalus en visite sur le chantier de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes

Les entreprises locales à la mise en œuvre 

Les 712 millions investis dans le PPI auront incontestablement un impact sur le tissu économique local. La Collectivité, consciente des difficultés des entreprises guadeloupéennes, a simplifié le circuit de paiement de la dépense régionale pour accélérer le règlement de leurs factures.

Par ailleurs, il s’agira de permettre aux professionnels guadeloupéens de se positionner sur les appels d’offres lancés. Les clauses d’insertion sociale devraient y contribuer. Elles ouvrent par ailleurs des perspectives de formation et d’insertion professionnelle à des publics éloignés de l’emploi.

 

Panorama du chantier de Baimbridge
Panorama du chantier de Baimbridge

 

 

Dans la même catégorie