Dossier spécial Madinmag

Virtual Assistance : un service sur-mesure

Virtual Assistance

Jean-Luc Valère a créé son entreprise « Virtual Assistance » afin de développer en Martinique un principe d’« outsourcing » virtuel, mais bien réel ! Dans une société où le temps manque et où chaque minute compte, la délégation de travail avec des assistants performants est d’une grande aide. L’essor d’un marché de services, les besoins croissants des personnes âgées ou en situation de dépendance, les besoins de chefs d’entreprise de plus en plus débordés sont autant de critères qui ont conduit à une multiplication des types de services proposés par Virtual Assistance.

Par Stéphanie Donizeau

Dans une conjoncture difficile où les charges salariales, les charges patronales et toutes les autres dépenses sont conséquentes, une possibilité d’embauche s’avère parfois délicate. L’entreprise, confrontée à une forte période de croissance et de concurrence doit continuer malgré tout, d’assurer une compétitivité tout en supportant de nombreux coûts. La productivité est alors le maître-mot des ambitions portées par l’enseigne Virtual Assistance.

Cette startup de prestations de services, destinée à tout public, fonctionne via une plateforme Internet accessible vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. Lorsqu’une sollicitation est transmise par le biais du portail numérique, trente minutes plus tard au maximum, le client reçoit une réponse. Un premier contact humain prend le relais afin de comprendre la demande en détail. Cette première approche tend à connaître le besoin du particulier ou de la société. Une analyse minutieuse est entreprise par l’équipe de Jean-Luc Valère pour répondre au mieux à la requête du client. Faire appel à un assistant virtuel permet de maintenir un service particulier et personnalisé. Les intervenants virtuels, ou encore les prestataires de services, forts de leurs expériences et de leurs compétences, exécutent et facturent la mission demandée à moindre coût. Jean-Luc met en place un large panel de prestations de services tels que du secrétariat, de l’archivage numérique, de l’assistance administrative, de la comptabilité, de la communication, de la retranscription ou encore du recrutement. Ces professionnels en free-lance exercent leur activité par le biais d’une structure juridique. C’est pourquoi, tous les assistants virtuels de cette maison sont immatriculés au Registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers, et possèdent un numéro SIREN.

C’est alors une discussion de « pro à pro » qui s’enclenche. Ancrées dans la confidentialité, ces petites mains qualifiées sauront être discrètes et performantes. Les faiblesses de votre organisation deviendront le challenge de votre assistant virtuel.

Pour une collaboration pérenne, Virtual Assistance met en place une tarification sur-mesure à court et long terme. Ainsi, des propositions de forfaits pour l’année peuvent être réglées mensuellement pour toujours avoir l’aide requise au plus vite et dans les meilleures conditions. Chaque mission a des durées très différentes qui sont évaluées en fonction de la demande. Le but est de vous aider à renforcer la position de votre société dans son secteur d’activité lors d’un lancement de produit ou d’une implantation sans se soucier d’éventuelles embauches. Cette ex-
ternalisation ou « outsourcing »
aspire à réduire les charges fixes que les sociétés supportent.

Dans le but de mieux vivre-ensemble, Jean-Luc ambitionne d’aider son île, chère à son cœur, afin de booster l’économie au travers d’embauches et de services pour alléger ce qui autrefois pouvait paraître des contraintes. Il a su transformer ces petites taches ingrates en une force qui engendre de l’emploi, un nouveau marché et un modèle économique 2.0.

Virtual assistance

71 rue madiana

97200 Fort-de-France

0596 63 17 31 / 0696 26 72 11

contact@virtualassistance.fr

/* ]]> */