Articles

CCI Formation : rencontre avec Annie Gordien
Formation et emploi, Karumag

CCI Formation : rencontre avec Annie Gordien 

Annie Gordien, responsable support budget et immobilisation au sein d’une entreprise de la téléphonie mobile, a toujours apprécié les challenges. Après avoir suivi et validé la formation « contrôleur de gestion » proposée par la Chambre de Commerce et d’Industrie des Îles de Guadeloupe, elle revient aujourd’hui sur dix-huit mois d’apprentissage intense. 

Pourquoi avoir décidé de vous lancer dans une formation continue à la CCI ? 

Annie Gordien : L’entreprise au sein de laquelle je travaille m’a toujours permis d’évoluer professionnellement. J’ai exercé plusieurs métiers et j’ai eu l’opportunité de travailler au sein de différents services tout au long de ma carrière. Toutefois, je pense qu’il est toujours bon de valider des acquis et de monter en compétences. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité m’impliquer dans cette formation. 

Pourquoi faire le choix de la formation sur place, en Guadeloupe ? 

Il fallait que je trouve une formation de qualité qui me permette de concilier vie professionnelle et surtout vie familiale. Avec des enfants et un poste ici, je ne pouvais pas me permettre de prendre un avion pour rejoindre la France hexagonale toutes les trois semaines. A la CCI des Îles de Guadeloupe, nous sommes accompagnés par des professionnels compétents et disponibles. Il faut éviter de penser que seules les formations hors de notre département sont qualifiantes. En Guadeloupe, la CCI IG dispense d’excellents cours sur place. La formation diplômante proposée ici était donc le compromis parfait.  

Vous avez été en formation pendant un an et demi tout en continuant de travailler. Le rythme est-il difficile à prendre ? 

Tout s’est incroyablement goupillé. Retourner sur les bancs de l’école m’effrayait un peu au début. Mais très vite, je me suis sentie très à l’aise avec les autres participants car tout le monde était ici pour apprendre. Les échanges professionnels avec les membres du groupe venant de différentes entreprises m’ont beaucoup apporté. Il y avait beaucoup d’entraide entre nous. Et en faisant le bilan aujourd’hui avec vous, je peux vous dire que je me suis beaucoup épanouie. Surtout que tout ce que j’apprenais en cours, je pouvais directement l’appliquer de retour au travail. 

Qu’avez-vous appris sur votre métier et quelles sont les missions quotidiennes d’un contrôleur de gestion ?

J’ai beaucoup appris professionnellement d’une part. J’ai repris la comptabilité, revu point par point, méthode après méthode ce qu’était le contrôle de gestion. Nous avons également fait énormément d’analyses financières pour trouver les bons outils afin d’améliorer la performance de notre entreprise. Je m’occupe aujourd’hui des budgets charges et investissements en collaboration avec ma manager Lise Couvin. J’ai également en charge la valorisation des actifs sur les trois départements Guadeloupe, Martinique, Guyane. L’analyse et le suivi des budgets est plus pointue et je suis plus efficace sur les différents dossiers. Et puis sur le plan personnel, j’ai appris qu’il était possible de reprendre sereinement les études à tout âge. Il ne faut pas hésiter à se lancer de nouveaux challenges 

Dans la même catégorie