Articles

ESSEC : Entretien avec Eddy Luce
Formation et emploi, Madinmag

ESSEC : Entretien avec Eddy Luce 

Promotion 10 du cursus en Management Opérationnel de l’ESSEC Executive Education

Quel est votre métier ?

Je suis responsable commercial depuis 10 ans au sein de la société Héritiers H Clément, appartenant au groupe Bernard Hayot. Nous sommes spécialisés dans la production et la commercialisation des Rhums Clément et JM, le commerce de gros de biscuits (BN, Loacker, Girard, Sultana, Chrich, Mac Vities), et de chocolats (Ritter sport et Elot). Je suis en charge de la bonne application de la politique et de la stratégie commerciale de l’entreprise. J’anime et manage l’équipe commerciale afin d’améliorer sa productivité et d’accroitre le chiffre d’affaires ainsi que la marge commerciale. Le principal enjeu de ma fonction est la recherche constante de rentabilité. 

Vous avez 24 ans d’expérience, pourquoi avoir décidé de suivre le cursus en Management Opérationnel de l’ESSEC proposé en Martinique ?

Effectivement, j’ai une expérience significative, mais, face à l’évolution rapide du monde de l’entreprise, il me paraissait fondamental de continuer à développer mes compétences managériales. 

Pour cela, j’ai fait le choix de m’orienter vers une formation de haut niveau, dispensée par des enseignants de grande qualité et qui embrasse l’ensemble des facettes du métier de dirigeant. 

Le cursus en Management Opérationnel de l’ESSEC (une des meilleures écoles mondiales dans le domaine !)
répondait parfaitement à mes attentes, surtout que l’ensemble des cours est dispensé en Martinique.

Que pensez-vous du choix des thèmes traités dans les modules et de la pédagogie utilisée ?

Les thématiques sont parfaitement en adéquation avec les différents aspects de nos métiers. Dans toute entreprise, le manager doit savoir animer, communiquer, organiser, négocier, cela nécessite de réelles compétences. Cette formation, à travers les 9 modules, nous permet de mieux les maitriser. Les professeurs de l’ESSEC marient à la perfection l’expérience terrain et la théorie. Ils ont à cœur de nous fournir des outils, utilisables dans l’analyse, la compréhension, la résolution de situations rencontrées par tout manager. Pour chaque module les méthodes pédagogiques utilisées sont interactives et participatives, avec beaucoup d’exercices basés sur des cas réels ou issus de notre propre expérience professionnelle. Je sortais de chaque session abreuvé de nouvelles connaissances. Le leitmotiv de chaque intervenant était de nous inciter à nous surpasser. 

Parallèlement aux modules enseignés, vous avez travaillé activement sur un projet d’action encadré par un tuteur ESSEC. Que pensez-vous de ce volet de la formation ? 

Le projet d’action est l’aboutissement de cette formation. C’est un élément fondamental, qui nous permet de mettre en pratique les méthodes et concepts acquis durant les différents modules. Ce projet d’action demande un énorme travail de recherche, d’analyse, il est extrêmement prenant, mais nous avons la chance d’être suivi et encadré par un tuteur de l’ESSEC, qui nous accompagne de manière active depuis le choix du sujet jusqu’à sa finalisation.

Depuis que vous avez suivi cette formation, avez-vous une autre vision de votre fonction ? Avez-vous pu mettre en œuvre les méthodes enseignées ?

Les différents modules de ce cursus permettent d’appréhender le métier de manager dans sa globalité et passent en revue tous les domaines d’activité d’une entreprise. De formation commerciale, j’ai maintenant une vision beaucoup plus globale et complète de la fonction. J’ai acquis des outils et des connaissances que je mets aujourd’hui en application dans mon quotidien.

Quels sont vos meilleurs et pires souvenirs de ce
cursus ?

Malgré des charges de travail très intenses, il n’y a vraiment pas de pire souvenir, mais que de très bons. Cette formation a été une formidable expérience humaine, dès le premier module, l’alchimie avec mes collègues stagiaires s’est vite opérée. Nous sommes devenus un groupe très soudé où le mot d’ordre était la solidarité. J’ai connu avec ce groupe de grands moments de partage, d’émotions et de convivialité. Pour la petite anecdote, la fin du dernier module a été un véritable déchirement. Le corps enseignant de l’ESSEC n’est pas en reste, malgré leur très haut niveau d’expérience et de pédagogie, il a su nous former avec une très grande humilité et simplicité.

Quelles seraient vos recommandations pour ceux qui envisagent de suivre ce cursus ?

Il ne faut surtout pas hésiter, cette formation est effectivement d’un très haut niveau, elle est certes très prenante, et demande un fort investissement personnel, mais cet effort est très vite récompensé, tant l’enrichissement professionnel et humain qui en découle est important. De plus, je recommande ce cursus à toute personne qui souhaite évoluer au sein de la structure qui l’emploie, mais aussi à celle qui souhaite se lancer dans une création d’entreprise.  

Un grand bravo à l’équipe MC2 pour l’énorme travail qu’elle réalise depuis 12 ans pour renforcer ou faire émerger des compétences en collaboration avec cette grande école qu’est l’ESSEC. Grâce à elle, beaucoup d’entreprises ont aujourd’hui des managers de haut niveau issus de cette formation.

Démarrage de nos prochains cycles diplômants

En Management (13e promotion) : 

15 novembre 2018

En Gestion Finances (5e promotion) : 

18 octobre 2018

Prochaines sélections : 

les 30/31 Mai 2018 et 16 juin 2018

 Nous consulter : 

0696 95 48 73 / 0696 90 50 00 

calmels@essec.fr / vourchmc2@orange.fr

www.mc2martinique.com 

 FB : MC2Martinique

Dans la même catégorie