Articles

Kelli Mamadou : engagée pour la transition énergétique
Actualités des réseaux, Guyamag, Karumag, Madinmag

Kelli Mamadou : engagée pour la transition énergétique 

Kelli Mamadou est revenue s’installer en Martinique pour construire de nouveaux modèles économiques qui assureront la transition énergétique des territoires insulaires.

Un parcours académique : de la prépa en Martinique au doctorat

Après l’obtention de son baccalauréat au lycée Schœlcher (Martinique) en 1998, elle poursuit en classe préparatoire scientifique au lycée de Bellevue. En 2000, elle intègre l’école d’ingénieur Centrale Marseille dont elle est diplômée en 2005. Elle poursuit ensuite sur un master de recherche à l’Université de Montpellier, qu’elle obtient en 2006. Enfin, elle obtient le grade de Docteur de l’Université de Grenoble en 2010 après une thèse effectuée au sein du laboratoire du stockage de l’électricité du Cea-Ines où elle développe un nouveau modèle générique de batteries, utilisé aujourd’hui par le Cea-Liten.

L’énergie : un choix de vie et de carrière

Kelli Mamadou, née d’une mère martiniquaise et d’un père nigérien, est depuis toujours très sensible aux inégalités sociales et économiques. Elle grandit entre le Niger, la Guyane et la Martinique et observe très tôt que l’énergie et l’accès à l’électricité sont une cause essentielle de ces inégalités. Ainsi, après son doctorat, elle prend un poste de chef de projet micro-réseaux électriques au CEA-INES. Durant cinq années, elle travaille sur plusieurs projets notamment pour des zones insulaires, comme le projet Altais à l’hôpital du François en Martinique (2012-2016), qui met en œuvre des solutions de stockage de l’électricité afin de pallier l’intermittence de la production solaire photovoltaïque.

E-SIMS : stockage de l’électricité et retour au « peyi »

En 2015, elle développe son projet de création d’entreprise incubée par le CEA qui conduit à son retour au « peyi » et à la création d’E-SIMS ; une jeune entreprise martiniquaise qui innove dans la gestion des réseaux électriques insulaires pour accompagner leur transformation au bénéfice du plus grand nombre. E-SIMS repose sur quatre piliers : environnement (exploiter d’abord les énergies renouvelables locales), économie (réduire les coûts de production et de gestion d’électricité grâce à une mutualisation éclairée), société (créer et maintenir des emplois locaux durables ayant vocation à augmenter les compétences et savoir-faire locaux), et, accessibilité de l’électricité (améliorer sa qualité et sa disponibilité vis-à-vis des usages usuels et nouveaux.).

Aujourd’hui, E-SIMS c’est une équipe de six profils locaux qualifiés qui développent des solutions logicielles comme Must-Plan : une plateforme (dans le cloud et multi-acteurs) qui modélise, simule et optimise la transformation des réseaux électriques insulaires pour intégrer davantage d’énergies renouvelables intermittentes.

Son conseil pour la jeunesse martiniquaise

Lorsqu’on demande à Kelli Mamadou quel est son conseil pour la jeunesse, elle répond : « Rien n’est acquis; rien ne vaut plus que la connaissance; l’essentiel, pour soi et les autres, s’acquiert par le travail. Levez-vous sinon vous n’existerez nulle part ».

APCA.

Association des Classes Préparatoires Antillaises

contact@acpa-asso.com

www.acpa-asso.com

Dans la même catégorie