Articles

Iris Bergen dans les secrets d’Eros
Karumag, Services

Iris Bergen dans les secrets d’Eros 

Iris Bergen a plus d’une corde à son arc : la gestion de patrimoine immobilier, la négociation de transactions pour des clients. Mais sa véritable passion, c’est la psychologie.

Par Cécile Bonnet Faget 

Comprendre les mécanismes de la pensée

C’est ce qui a poussé la jeune Guadeloupéenne à entreprendre des études de psychologie à Paris. Sa licence en poche, la jeune femme n’a eu de cesse de parfaire sa formation de thérapeute : neuropsy-chologie cognitive, sexothérapie, pratique de la PNL… Iris Bergen a développé ses connaissances et multiplié les expériences. En 2015, elle crée son cabinet à Paris : Osiris. Mais le mal du pays la rattrape. En janvier dernier, elle pose ses valises en Guadeloupe et ouvre un nouveau cabinet à Jarry, toujours sous le même nom : Osiris. 

Ses domaines de prédilection ? 

Les problèmes de sexualité, les problèmes de couple, les traumatismes liés aux violences sexuelles, à la maternité, à l’adoption ou au deuil, les phobies… Tous les troubles et plus particulièrement ceux qui touchent les femmes. « Je reçois également des hommes, mais c’est généralement pour des thérapies de couple »,
nuance-t-elle. Par choix, Iris Bergen ne prend en consultation que des adultes. Et si leur pathologie dépasse son champ de compétences, elle n’hésite pas à les orienter vers un confrère qui sera plus à même de les accompagner.

L’objectif d’une thérapie ? 

« Aller mieux ! Celles et ceux qui viennent me voir ne sont pas nécessairement malades. Ils ont simplement, des problèmes persistants les empêchant d’avancer », explique la thérapeute. Et mieux vaut ne pas trop attendre pour consulter. « Parfois, il est trop tard. Pour des couples notamment, la thérapie ne doit pas être le dernier recours. Si les sentiments se sont éteints, je ne peux, hélas, que les accompagner sur le chemin de la séparation. » 

Concrètement, comment se déroule une thérapie ? 

« La personne qui vient me voir doit être prête à s’investir. Je me suis spécialisée dans les thérapies brèves. Dès la première séance, en fonction du problème à solutionner et de la technique que je vais utiliser, je lui annonce le nombre de séances nécessaires. Deux ou trois suffisent parfois, et cela n’excède jamais une dizaine de séances. Je ne veux pas que mes patients développent une addiction à la thérapie. » Car Iris Bergen le reconnait, sa plus grande satisfaction est d’entendre un patient lui expliquer qu’il n’a plus besoin d’elle.

Depuis son retour, la thérapeute a observé une très forte demande en Guadeloupe. Après cinq mois d’exercice, son agenda est déjà bien rempli, ce qui n’empêche pas cette superactive de continuer à exercer ses autres activités, en parallèle.

Cabinet Osiris

Cabinet de psychothérapie

Immeuble Encelade, 1er étage, 25 rue Ferdinand Forest, Jarry, 97122 Baie-Mahault

www.psycho-bergen.com

Iris Bergen – 0690 321 921 

irisdebergen@gmail.com

Dans la même catégorie