Culture et plaisir Guyamag

Maria Garcia la splendeur de l’art

Maria Garcia - Galerie d’art K’an

Colombienne, Maria Garcia, seule agent artistique et galeriste indépendante en Guyane, nous ouvre son univers artistique. 

Propos recueillis par Aurore Portelli

Comment est née votre vocation artistique ? 

L’art est mon héritage familial. Avec un père artiste, peintre surréaliste reconnu au niveau international, j’ai baigné depuis mon plus jeune âge, dans un environnement propice à la réflexion profonde sur la symbolique des choses et de la vie. Je me suis tout naturellement consacrée à l’art en tant qu’agent artistique de mon père, en m’attachant à valoriser l’artiste et son œuvre à travers le monde. Un jour, je me suis interrogée sur ma carrière professionnelle, mais chaque rencontre ou événement me rapprochait de l’art. J’ai pris alors conscience de ma vocation dans ce domaine à travers lequel je me suis construite.

La galerie K’an, votre premier chef-d’œuvre ?

Arrivée en Guyane il y a quatre ans pour raisons familiales, j’ai rencontré les acteurs culturels locaux et fait la connaissance de nombreux artistes talentueux : peintres, sculpteurs et photographes comme K’an/Renaudin, Patrick Lafrontière, Myrtho Linguet, Rosseman Robinot, ou encore Jean-Pierre Triveillot. L’an dernier, j’ai eu l’idée, en collaboration avec Dominique Martin, critique d’Art, de composer une délégation guyanaise pour participer à l’exposition annuelle, la National Kunstbeurs au Suriname. Comme 2017 était l’année France Colombie, j’y ai associé l’artiste colombien Alvaro Garcia. La qualité des œuvres exposées a fait de cet événement un succès total, mais fut aussi un déclic. De retour en Guyane, nous avons crée avec K’an dans sa maison familiale la galerie d’art K’an. Six mois après son ouverture, nous en sommes à la cinquième exposition. 

Pour un rayonnement de l’art en Guyane 

La Guyane est une mine d’or de talents artistiques de niveau international. Ce territoire regorge de peintres, sculpteurs, photographes, qui ne demandent qu’à partager leur savoir-faire et à transmettre leur message auprès d’un public qui a soif de culture. Il y a là un véritable enjeu. Mon rêve : créer la première « National Art Gallery of French Guiana », une véritable galerie d’art dédiée à la mise en valeur des œuvres et artistes guyanais, au développement de collaborations avec les capitales culturelles en arts plastiques en Amérique Latine et surtout dans l’idée de positionner la Guyane dans le domaine. Face à une société en perte de valeurs, je suis convaincue que l’art et l’éducation à la culture sont une réponse au mal-être social. Y contribuer, tel sera mon véritable chef-d’œuvre, la consécration de toute une vie.

Galerie d’art K’an

10 avenue Louis Caristan – Montjoly

9h-12h / 16h-20h

0694 01 55 08

/* ]]> */