Dossier spécial Karumag

STMI spécialistes de la chaudronnerie fine

Laurent Brousseau Dirigeant de STMI

La création de STMI en 2009 dote le marché antillais d’une industrie nouvelle : la fabrication de gaines de ventilation en acier, inox ou aluminium et de tuyauterie industrielle et calorifuge. Dès lors l’expertise de l’entreprise est sollicitée
sur de nombreuses structures publiques ou privées.

Par Jean-Paul Rivière

Laurent Brousseau, le créateur de STMI l’affirme : « A la création, nous avons ouvert un marché nouveau. Auparavant, on importait 95% des gaines de ventilation. Il avait donc surcoût de fabrication, de transport et de délais. Depuis, STMI produit des gaines sur notre site de Moudong, où quinze personnes travaillent dans un atelier de 2000 m2. 

Nous produisons des gaines rectangulaires, celles-ci sont toujours sur mesure, alors que la fabrication des gaines cylindriques est de diamètres standard, du 100 au 1250 mm. Notre métier, c’est la chaudronnerie fine, du 6/10ème jusqu’au 3 mm. Par ailleurs, nous sommes également distributeurs d’une gamme complète d’accessoires aérauliques. »

Depuis la RT 2012, la ventilation et l’apport d’air neuf sur tous les sites accueillant du public ainsi que dans les bureaux ont été rendus obligatoires. Par ailleurs, les nouveaux bâtiments s’équipent obligatoirement de réseaux d’extractions (VMC) ou de centrales de traitement d’air ( CTA ou ROOF-TOP). Ces équipements exigent des circuits de distribution adaptés. Les applications de la production de STMI concernent le rafraichissement, l’extraction et la ventilation des bâtiments industriels comme des GMS ou autres bâtiments importants, les boulangeries, ou les restaurants. « Sur des sites comme EDF, nous installons des moteurs ATEX anti-explosion. Nous équipons également des salles blanches, laboratoires, salles stériles ou blocs opératoires. Ces sites exigent des gaines spécifiques qui sont dégraissées et bouchonnées. »

Le catalogue de STMI présente une offre complète couvrant tous les besoins en extraction et ventilation. Gaines flexibles ou rigides, ventilateurs, diffuseurs, bouches et entrées d’air, tourelles, hottes de cuisines, mais aussi tous les accessoires nécessaires à la pose, à la mise en œuvre et à l’entretien des réseaux. Tout cela a nécessité de très gros investissements et des stocks permanents importants. Les clients de STMI sont des artisans, des installateurs ou des entreprises industrielles. « Nos productions respectent les normes Eurovent qui déterminent les épaisseurs de matériaux selon les sections, les vitesses et la nature de l’extraction et autres normes. Dans l’industrie sensible, comme celle des carburants, toutes les soudures tuyauteries subissent des contrôles radio, dans nos ateliers comme sur site après la pose. Nos soudeurs licences sont aussi contrôlés régulièrement. »

Le marché de STMI ne se limite pas à la Guadeloupe, puisque l’entreprise fournit aussi ses produits et équipements pour Saint-Martin, Saint-Barthélemy, en Martinique ou en Guyane. « Aujourd’hui, les bâtiments se construisent de plus en plus vite, il faut donc que nous soyons très réactifs. Pour cela, il faut non seulement avoir un stock important mais aussi une capacité de production optimum. Nous avons fait de gros investissements pour la découpe plasma avec unité de redressage ou les machines à gaines, mais également sur le bâtiment afin d’assumer notre développement. »

Autre axe de développement de STMI, le mobilier urbain. Bancs, poubelles, ou bornes inox. Pour le Mémorial ACTe, STMI a également réalisé les gardes corps polis miroir face à la mer, des habillages de dessous de lavabo ou d’ascenseurs en inox. Dans ces cas-là, STMI privilégie l’inox référencé 316 L mieux adaptés aux contraintes climatiques tropicales.

Dans l’avenir, on peut penser que les systèmes de ventilation et d’extraction vont de plus en plus investir l’habitat individuel. STMI sera alors prêt à produire les gaines adaptées à toute future construction.

STMI

ZAC Moudong Sud 

97122 BAIE MAHAULT

www.stmi.gpstmi

etude971@orange.fr

/* ]]> */