Dossier spécial Madinmag

CCIM, la marque Qualité Tourisme donne le LA

CCIM Qualité Tourisme

La montée en puissance de la marque Qualité Tourisme se poursuit et se concrétise avec douze nouveaux titulaires.
Deux lettres, QT™, qui font office de standard en matière d’accueil et de qualité de services.

Par Mathieu Rached 

Quelques mois après avoir relancé le dispositif « Qualité Tourisme », qui vise à engager les établissements de Martinique dans une démarche qualité calibrée, évaluée et labellisée, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique (CCI) a organisé le 13 juin dernier, une cérémonie de remise de la marque Qualité Tourisme™ à douze établissements. L’événement qui s’est tenu au Pôle Consulaire de Formation à Schoelcher en présence des représentants de l’État, du Conseil Exécutif de la CTM, de l’Assemblée de Martinique, du Comité Martiniquais du Tourisme et de nombreuses personnalités du monde du tourisme et du monde économique martiniquais, a ainsi permis de distinguer  quatre lieux de visite, cinq restaurants et trois hôtels-restaurant ayant répondu avec succès aux exigences d’un référentiel spécifique qui compte 300 à 400 critères.

Marque nationale

Derrière la marque QT™, se jouent les enjeux du tourisme en Martinique avec une volonté de poser des standards et surtout d’identifier les établissements distingués et reconnus pour leur qualité de service et d’accueil des clients. Le dispositif valorisé par la CCI, qui effectue un travail de maillage sur tout le territoire pour présenter, convaincre et engager dans cette dynamique les différents établissements, vise également à fédérer ces acteurs du tourisme afin qu’ils puissent répondre aux exigences de qualité de l’ensemble de nos clientèles.

Engagement local

« Cela passe par une prise de conscience de l’importance de la qualité de la prestation, mais également par la nécessité de son évaluation », a tenu à rappeler Philippe Jock. Le président de la CCI a par ailleurs salué la démarche volontaire et la « véritable mobilisation des chefs d’entreprises et de leurs équipes »
autour de cet axe et de cet enjeu. La cérémonie a également donné l’occasion à la CCI d’assurer au panel de professionnels et de partenaires présents, qu’elle renforcera les actions d’accompagnement en faveur des adhérents de la marque, soit les douze établissements distingués et les quarante-cinq autres en cours de labellisation. Sont prévus des ateliers de progrès avec pour ambition de
« tendre vers l’excellence », c’est-à-dire permettre aux professionnels d’être en phase avec les attentes de leur clientèle et aussi de s’adapter le mieux possible à leur environnement. Le premier de ces ateliers avait pour thème « Tourisme et Développement Durable » avec, pour finalité, l’enjeu de l’intégration des établissements et de la politique de préservation de la biodiversité sur leur site d’implantation. De quoi inciter tout un secteur d’activité à s’impliquer dans une démarche qualité transversale, à la fois soucieuse de ses clients  internationaux et de l’environnement.

Compétition économique

Pour que ce dispositif prenne toute son ampleur, il est nécessaire d’intégrer un maximum d’entreprises touristiques des branches de la restauration, de l’hébergement clas-sé, des lieux de visite, des activités sportives et de loisirs, et depuis peu des secteurs du commerce et de la visite guidée. Ces forces vives du tourisme seront aux avant-postes pour atteindre les objectifs poursuivis par la CCI, à savoir structurer l’offre touristique du territoire et assurer sa lisibilité en dehors de la Martinique en s’appuyant sur cette démarche nationale. L’objectif final est de renforcer la destination Martinique dans un secteur et une région très compétitifs en jouant la carte de la qualité  pour engendrer une augmentation des retombées éco-nomiques sur l’ensemble du secteur.

Violène ROSINE, Gérante du Resto Beach Grill

Qu’est-ce qui vous a convaincu  d’adhérer au dispositif ?

Cette démarche avait été engagée par le précédent gérant Franco Belizaire qui était constamment en quête d’amélioration de son établissement. Répondre à ce référencement permettait de remettre en question les prestations offertes, relever les manquements et porter les actions correctives si nécessaires. 

Qu’avez pu améliorer au sein de votre établissement ?

Nous avons par exemple adapté les cartes « menu » et les visuels de l’établissement en les mettant en français et en anglais suite aux recommandations. Ou encore, pour les enfants de nos clients, nous avons réfléchi à mettre à disposition des activités pour les faire patienter.

Quel est votre sentiment maintenant que vous venez de recevoir la marque QT ?

Un sentiment de satisfaction et surtout une grande pensée à ce Monsieur qui nous a permis d’être où nous sommes aujourd’hui. Le restaurant obtient cette distinction pour la 3ème fois, mais le travail n’est pas fini. Nous devons être constamment dans une remise en question pour porter des améliorations, des innovations et surtout être à l’écoute de notre clientèle. 

Laurence Marraud des Grottes, propriétaire de l’Habitation Céron

En vous engageant dans cette démarche, qu’avez pu améliorer au sein de votre établissement ?

Ça nous a permis de nous intéresser plus précisément aux économies d’énergie et au tri des déchets. Le tri faisait déjà partie de notre routine, mais du fait de la démarche et de l’audit, on a défini ensemble de nouvelles pratiques auxquelles toute l’équipe est sensibilisée.

Quel est votre sentiment maintenant que vous venez de recevoir la marque QT ?

Nous sommes tous ravis de participer au développement de la marque sur le territoire et d’améliorer sans cesse la qualité de notre produit. C’est certes une récompense mais il faut rester vigilant, il n’y a rien de figé. 

Que diriez-vous aux acteurs du tourisme pour qu’ils adhèrent au dispositif ?

Plus il y aura d’établissements qui seront labellisés, meilleure sera la visibilité de leur produit et du territoire de la Martinique. C’est un cercle vertueux. Surtout ça crée une dynamique au sein de l’établissement, ça fédère les équipes quand elles voient un chef d’entreprise qui s’engage dans cette démarche d’audit qualité.

Jean-Noël Laviale, directeur général de l’hôtel & Spa Carayou

Qu’est-ce qui vous a convaincu dans cette démarche ?

Je suis un convaincu vétéran puisque bénéficiaire du label depuis 2008. Il est naturel de souhaiter son renouvellement, preuve de constance dans la recherche de la qualité optimum.

Qu’avez-vous pu améliorer au sein de votre établissement ?

Essentiellement tout ce qui concerne les nouvelles technologies de l’information.

Quel est votre sentiment maintenant que vous venez de recevoir la marque QT ?

Satisfait quant à la pérennité des actions engagées dès l’origine et fier pour l’ensemble des équipes de la reconnaissance de leur savoir-faire.

Que diriez-vous aux acteurs du tourisme pour qu’ils adhèrent au dispositif ? 

Qu’ils ne peuvent pas ne pas y adhérer !

 

Les 12 titulaires de la marque QT™

Lieux de visite 

Habitation Belfort, Le Lamentin

Habitation Céron, Le Prêcheur

Habitation Clément, Le François

Jardin de Balata, Fort-de-France

Restauration 

Les Arômes, Le Carbet

Resto Beach Grill, Le Carbet

Le Bambou, Morne Rouge

The Yellow, Fort-de-France

Le Pelican Beach, Le Carbet

Hôtellerie-restauration 

Hôtel Carayou & Spa, Les Trois Ilets

Hôtel-Restaurant Tante Arlette, Grand Rivière

Hôtel Bambou, Les Trois Îlets

/* ]]> */