Articles

PEPITE : les sentiers de l’entrepreneuriat
Actualités des réseaux, Madinmag

PEPITE : les sentiers de l’entrepreneuriat 

Renforcer l’acte d’entreprendre en milieu universitaire : tel est l’objectif de la création, en 2014, des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE).

Les 29 PEPITE labellisés sur l’ensemble du territoire français sont guidés par une vision commune : diffuser la culture de l’innovation et l’esprit d’entreprendre chez les étudiants, en leur permettant notamment de concrétiser leur projet entrepreneurial dans les meilleures conditions. Aux côtés de l’Université Antilles, de la Région Guadeloupe et de l’Agence régionale de développement et d’Innovation de Guyane, Technopole Martinique constitue l’un des maillons du PEPITE Antilles-Guyane qui a permis depuis sa création d’accompagner les étudiants entrepreneurs.

Conscient des exigences et des spécificités territoriales, chaque pôle (Martinique, Guadeloupe, Guyane) met en place des actions propres.

C’est ainsi qu’en Martinique, l’intervention des partenaires locaux de l’Université permet chaque année : 

• D’encourager les jeunes à prendre des initiatives entrepreneuriales dès le lycée

• De promouvoir l’acte d’entreprendre et l’intrapreneuriat 

• De former dès la licence, les étudiants qui le souhaitent à l’entrepreneuriat et l’innovation grâce à des actions de formations inclues dans leur programme initial

• De favoriser et développer la porosité entre le monde de l’enseignement supérieur et celui de l’entreprise, dans une dynamique de transfert de compétences et de transmission d’entreprises

• D’accompagner les jeunes étudiants créateurs d’entreprise.

Dans cette dynamique, un cycle annuel de séminaires de sensibilisation à l’entrepreneuriat innovant pour les doctorants a été mis en place, avec l’Université Antilles
« Être doctorant-chercheur et devenir entrepreneur », ainsi que des ateliers et des animations interdisciplinaires, mais également des rendez-vous privés avec les conseillers innovation de la Technopole pour permettre aux participants de valoriser leurs travaux de recherche universitaire. 

Faire preuve de méthode dans la mise au point d’un projet innovant, aider les étudiants à comprendre les enjeux de l’entrepreneuriat, ses niveaux d’analyse (connaître l’entrepreneur, comprendre ses actes et les contextes au sein desquels on entreprend) et leur montrer que l’entrepreneuriat constitue une voie qui s’envisage en connaissance de cause, sont autant de points abordés quel que soit le cycle d’étude.

Le Prix PEPITE – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Étudiant

Organisé chaque année, depuis 2014, par le ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec la Caisse des dépôts, il favorise la création d’entreprises innovantes par les étudiants et les jeunes diplômés en récompensant chaque année une cinquantaine de lauréats. Pour l’édition 2018, la date limite de dépôt des dossiers de candidature a été fixée au 12 juin 2018.

Depuis 2014, plus de trois mille étudiants martiniquais ont été sensibilisés à l’entrepreneuriat dans un contexte d’innovation. Mais entreprendre dans un contexte socio-économique dégradé, sans a minima une première expérience professionnelle reste une démarche audacieuse. Seul un petit nombre d’étudiants entrepreneur a réussi à mener à terme son projet entrepreneurial. 

PEPITE Antilles-Guyane pôle Martinique : 

http://pari.univ-ag.fr/pepiteantillesguyane

Dans la même catégorie