Articles

Milcem: talents bruts
Madinmag, Services

Milcem: talents bruts 

Parallèlement à la mission de l’insertion des jeunes du Centre, les équipes de la MILCEM (Mission Locale du Centre Martinique) dessinent l’avenir du territoire. Une démarche sociale qui s’inscrit dans un objectif de performance sociétale.

Propos recueillis par Mathieu Rached 

« Chaque jeune est un talent brut qu’il nous faut révéler ! ». Béatrice Baldara-Marimoutou a trouvé la bonne formule pour résumer la mission de la Milcem qu’elle dirige depuis 2011, sous la présidence de Claudie Vétro.
« Et la première des choses, c’est de le convaincre, lui, qu’il est ce talent, qu’il a cette capacité et qu’il va trouver sa place », poursuit-elle. Pour atteindre ce résultat, 49 collaborateurs à la fois médiateurs, conseillers, accompagnants, coachs assurent l’accompagnement et la mise en œuvre d’une offre de services pour que chaque jeune s’approprie son destin. « On assiste à une transformation, entre le moment où un jeune passe la porte de la Milcem avec ses représentations, ses difficultés, et le moment où il « porte »
son projet professionnel », décrit la directrice. La Milcem est un service public de l’Emploi au plus près des aspirations de 6800 à 7000 Martiniquais.

Les jeunes qui viennent vous voir ont entre 16 et 25 ans, avec des situations familiales et sociales très diverses, avant de leur « trouver un emploi » par quoi commencez-vous ? 

Béatrice Baldara-Marimoutou : (Rires) On ne leur « trouve » pas un emploi. C’est la finalité, mais ce n’est pas la question à laquelle on cherche à répondre d’emblée. Notre approche est celle d’un accompagnement global : professionnel, mobilité, logement, santé, etc. Donc, avant toute chose, il est essentiel de connaître et comprendre chaque jeune, son parcours, son environnement, ses problématiques. L’objectif est qu’il puisse trouver sa voie, parce qu’on excelle dans ce qui nous passionne.

Mais la plupart précisément n’ont pas de projet professionnel clair… 

On joue alors le rôle d’ « architecte du parcours d’insertion », au croisement entre les besoins des entreprises, du marché du travail et les jeunes. Le dispositif
« mapassionmonmetier.com », mis en place cette année, nous sert d’outil de départ pour capter les désirs et le profil des jeunes. Alliant ateliers collectifs et immersions, ce dispositif permet nous donner des pistes pour co-construire leur parcours.

Combien d’entreprises compte votre réseau ? 

Plus de 300 entreprises, dont les têtes de réseaux (MEDEF, FTPE, AMPI, CPME) font partie de nos interlocuteurs et partenaires. Cette coopération se concrétise au travers de programmes de parrainage où un professionnel partage son expérience, propose une immersion dans son entreprise ou « coache » un jeune vers l’emploi. L’association « Contact Entreprises » elle, mobilise notamment ses adhérents depuis 2015 pour des ateliers de simulation aux entretiens d’embauche. En somme, toute une dynamique est créée pour les confronter à une réalité, travailler leur savoir être et, au final, confirmer un projet professionnel et conduire à un possible recrutement.

Quel est le principal obstacle ? 

Ce n’est sans doute pas le principal, mais beaucoup de jeunes ne vont pas oser s’orienter vers certains métiers. Les jeunes femmes vont spontanément regarder vers les métiers autour du secrétariat/administratif, et ceux autour de la petite enfance… même si ces univers ne leur correspondent pas. Après « l’écoute », vient donc l’ouverture vers de nouveaux horizons, avec cette année des ateliers autour des métiers du cheval, de la mer, du sport ou de l’agriculture… qui offrent des débouchés méconnus.

En fait, pour chaque accompagnement, vous devez mettre en place une vraie dynamique de progression…

On doit être en phase avec les jeunes qui viennent nous voir, avec les attentes de nos financeurs (l’État, la CACEM, la CTM, les 4 communes du centre Fort-de-France, Le Lamentin, Saint-Joseph et Schœlcher) et avec les orientations nationales des politiques publiques de l’Emploi… Ce qui fait de la MILCEM une structure agile, au profit d’un projet sociétal de territoire et d’avenir.

FOCUS

Le label partenaires MILCEM 

Lancé en 2017, Le Label « Partenaires MILCEM » vise à valoriser l’engagement sociétal des acteurs économiques aux cotés de la MILCEM et au bénéfice de l’insertion des jeunes Martiniquais du territoire. Cet engagement valorise l’implication à différents niveaux de ces acteurs tels que le recrutement de jeunes, le coaching emploi, les immersions en entreprises, ou encore le mécénat de compétences (simulation d’entretiens, etc). En 2017, ce sont plus d’une centaine de structures (entreprises et associations) qui ont reçu ce label.

L’Equipe Emploi

L’Equipe Emploi de la MILCEM accompagne les chefs d’entreprise dans leurs démarches de recrutement en leur proposant un large panel de jeunes collaborateurs motivés et préparés à relever les défis de la vie professionnelle. 

L’idée première est de viser la meilleure adéquation entre les attentes des décideurs et les jeunes accompagnés par la MILCEM. En clair, la mission de l’Équipe Emploi est de promouvoir les compétences et les talents d’aujourd’hui pour développer l’entreprise de demain. 

La plateforme Service Civique

Consciente de la pertinence et de l’importance des missions de service civique, la MILCEM a fait le choix de porter une plateforme dédiée à la promotion et au déploiement de ce dispositif sur son territoire. Nouvelle offre de services qui sera mise en place courant Septembre 2018, cette plateforme est dédiée aux jeunes de 18 à 25 ans, accueillis dans des structures dans le cadre de missions de services civiques agréées. La MILCEM a pour mission d’accompagner l’information, la présélection des volontaires, la mise à disposition du jeune dans les structures, l’accompagnement du jeune pendant la mission sur son projet professionnel et le suivi pendant la mission. Il s’agit de capitaliser une implication d’utilité sociale au profit du parcours professionnel de chaque jeune accueilli sur la plateforme. 

Le parrainage 

Le parrainage c’est l’opportunité pour un chef d’entreprise ou un responsable de service de parrainer bénévolement un jeune en lui accordant du temps, partager son expérience, son réseau… Dispositif financé par la DIECCTE, il a pour objectif de concourir à faciliter l’accès à l’emploi des jeunes. Depuis plusieurs années, ce dispositif est déployé au cœur de la MILCEM avec des formats différents : du temps et de l’expertise au service de simulations d’entretiens de recrutement, l’action UN JOUR AVEC où un jeune passe une journée avec un professionnel pour découvrir son quotidien, les visites et immersions, le coaching emploi avec un appui visant à faciliter l’accès au jeune parrainé à des employeurs du réseau du parrain ou marraine.

MILCEM 

54, Chemin des Chataîgniers

Lotissement les Horizons 

97232, Le LAMENTIN

0596 589 283

Facebook : Milcem (Mission Locale Du Centre de la Martinique)

Related posts