Articles

Dossier automobile: coup d’accélérateur
Dossier spécial, Karumag

Dossier automobile: coup d’accélérateur 

Le marché automobile en Guadeloupe est en pleine croissance. Les ventes de véhicules neufs et d’occasion progressent.Explications avec Olivier Diore de Perigny, DG SGDM SAS et Président du GDCAG* 

Propos recueillis par Willy Gassion

Comment se porte le marché automobile en Guadeloupe ? 

Olivier Diore de Perigny : A fin Juillet 2018, le marché enregistre 8157 immatriculations contre 7489 immatriculations à fin Juillet 2017 soit une hausse de +8.9%. Cette hausse concerne les ventes aux particuliers (+8.9%), les ventes aux loueurs et sociétés (+5.2%) et enfin les ventes de véhicules utilitaires (+7.8%). 

Les trois premières marques du marché sont françaises avec Peugeot qui conforte sa première place (1400 immatriculations) suivie de Renault (1061 immatriculations) et Dacia (803 immatriculations). 

En 2017 le marché des véhicules d’occasions a progressé de +8% avec 7574 livraisons contre 6983 livraisons en 2016. 

Qu’en est-il du marché du Premium… 

A fin Juillet 2018, le marché du Premium, malgré l’arrivée de nouvelles marques comme Jaguar et Volvo, reste stable avec 692 immatriculations. Les trois premières marques de ce segment sont Audi, Mercedes et BMW. Cependant seule la marque Mercedes affiche une croissance de ses immatriculations à +43.5%, fin Juillet 2018.

A l’ère d’Internet le passage chez un concessionnaire pour l’achat d’une voiture présente t’-il encore un intérêt ? 

Les outils connectés sont devenus incontournables dans l’amont de l’acte d’achat. 69% des personnes ayant une intention d’achat ont utilisé ces moyens de communication pour effectuer leurs recherches.

Les échanges entre nos entreprises et nos clients sont donc de plus en plus digitalisés, dématérialisés et individualisés notamment pour ce qui concerne l’envoi d’informations et de propositions commerciales avec en contrepartie des clients prêts à nous fournir des informations personnelles. 97% des achats de voitures commencent en ligne. 

Nos entreprises devront donc s’adapter pour répondre à ces nouveaux enjeux, le parcours clients devra être identifié en interne et professionnalisé afin de pouvoir être capable de répondre positivement aux clients qui se déplacent dans nos showrooms. Selon les études sur le sujet, un client qui se déclare acheteur d’une automobile passera seulement 1,6 fois en concession. 

Dans ce contexte les concessionnaires ont encore un rôle important à tenir dans le processus d’achat. En effet, les clients une fois fixés sur leurs choix, déclarent à 82% vouloir faire un essai sur route et considèrent la relation humaine comme étant un facteur déterminant dans leur processus d’achat.

Le secteur automobile est-il pourvoyeur d’emplois ? Quels sont les profils les plus recherchés ?

Les concessionnaires en Guadeloupe employaient plus de 800 salariés au 31décembre 2017. En matière d’emploi, le secteur est dynamique et les entreprises du secteur recherchent des commerciaux, des techniciens et mécaniciens automobiles ainsi que des carrossiers. Les entreprises font face à une pénurie de main d’œuvre sur ces métiers, elles se sont engagées depuis plusieurs années dans le recrutement de jeunes en formation sous forme de contrats de professionnalisation afin de pouvoir les intégrer au terme de leurs formations. 

Quel rôle joue le GDCAG ? 

Le GDCAG intervient dans l’organisation de la filière VHU (véhicules hors d’usage) et dans la collecte, le transport, le traitement et le recyclage des véhicules hors d’usages en collaboration avec l’association TDA (traitement des déchets automobiles). Des accords ont été signés avec certaines communes afin d’identifier les gisements de véhicules épaves abandonnés pour ensuite les collecter et les évacuer. 

*Groupement des Distributeurs Concessionnaires Automobiles de la Guadeloupe 

Dans la même catégorie