Articles

Daliloo et l’eau, la beauté du monde en partage
Dossier spécial, Karumag

Daliloo et l’eau, la beauté du monde en partage 

D’où vient-elle ? Quelle est son influence sur nos vies ? Comment la préserver ? L’association Daliloo nous emmène cette année sur les traces de l’eau avec un spectacle audiovisuel de Benoît Reeves éclairant et poétique : « L’univers au fil de l’eau ». Fils du célèbre astrophysicien Hubert Reeves qui prête sa voix aux commentaires, le réalisateur sera présent, le 13 novembre à Basse-Terre pour répondre aux questions des spectateurs.

Par Cécile Bonnet Faget

Depuis sa création en 2003, l’association Daliloo multiplie les initiatives pour faire découvrir au plus grand nombre les merveilles de la nature. Spectacles, conférences, débats, ateliers, formations… L’association guade-
loupéenne mise énormément sur les échanges avec des scientifiques d’ici ou d’ailleurs, prêts à partager leurs connais-sances dans les domaines de l’environnement, de la culture ou du tourisme, trois secteurs intrinsèquement liés. Coup de cœur 2006 de la Fondation Nicolas Hulot, l’association est aussi à l’origine de nombreux supports de communication (éco-guides, magnets, supports vidéo…) qui véhiculent ses messages. « Notre objectif est d’attiser la curiosité et d’éveiller les consciences en amenant le public et en particulier les jeunes, à s’interroger sur le monde qui les entoure », explique Christine Bazin, chargée de projet pour Daliloo.  Pour ce faire, l’association touche tous les publics, dont beaucoup de scolaires.Après avoir exploré les maux de la Terre, l’Inde, les volcans, l’astronomie et l’écologie, Daliloo a choisi de mettre à l’honneur la source de toutes les vies : l’eau. Présenté il y a un an au théâtre du Lamentin, le spectacle « L’univers au fil de l’eau » de Benoît Reeves avait rencontré un tel succès que beaucoup n’avaient pas réussi à obtenir de places. Le médiateur scientifique revient donc le 13 novembre, à l’Auditorium de Basse-Terre pour trois nouvelles représentations : deux en journée pour les scolaires et une en soirée pour le grand public (places en vente à l’Auditorium et à la station Vito Versailles de Basse-Terre). 

Quelle est le rôle du médiateur scientifique ?

Benoît Reeves : Il s’agit de partager des connaissances scientifiques avec le grand public afin de susciter sa réflexion et le sensibiliser aux enjeux de la biodiversité et du développement durable. Cette communication peut prendre une multitude de formes : émissions de radio et télé, livres, documentaires, conférences… Autrefois, on appelait cela de la « vulgarisa-tion » scientifique.

Pourquoi faut-il absolument voir « L’univers au fil de l’eau » ?
Parce que ce film est une célébration poétique de l’eau dans l’univers et que les images sont d’une qualité exceptionnelle, notamment celles du cosmos fournies par la NASA, ou les
images sous-marines tournées par René Heuzey, l’un des cameramen du film Océan. Mais aussi parce qu’on y apprend comment l’eau s’est formée dans les étoiles, comment elle a permis à la vie de se développer sur la Terre, le rôle qu’elle a joué pour l’humanité, et toute la problématique de sa gestion future. Le débat qui suit la projection est l’occasion pour les spectateurs qui s’interrogent d’avoir des réponses précises à leurs questions. Même celles des enfants qui peuvent paraître naïves sont souvent pertinentes et très enrichissantes.

Quel message souhaitez-vous délivrer à travers ce film ?

L’eau est à l’origine de toutes les formes de la biodiversité et elle est indispensable à la vie. Depuis la nuit des temps, elle a bercé les civilisations humaines, elle est omniprésente dans toutes les cultures, toutes les religions, jusque dans notre inconscient. Mais si elle est source de vie, l’eau est aussi le principal vecteur du changement climatique qui inquiète tant les scientifiques depuis quelques décennies. Inondations, cy-clones, sécheresses, pollution, augmentation du niveau des océans… Autant de catastrophes qui mettent en péril l’humanité et tous les êtres vivants de la planète. Nous devons aujourd’hui adopter un comportement plus responsable et accepter de changer radicalement notre mode de vie. Il n’est jamais trop tard pour agir, mais aujourd’hui le temps presse.

DALILOO

38 lotissement Merwart, 

Les Hauts de Vernou, 

 97170 Petit-Bourg

0690 46 32 50

contactdaliloo@gmail.com

http://Daliloo.unblog.fr

Fbk : Daliloo l’Univers 

au fil de l’eau

Dans la même catégorie