Articles

LCA-FFB, penser le projet de construction
Dossier spécial, Madinmag

LCA-FFB, penser le projet de construction 

LCA-FFB est l’interlocuteur incontournable des entreprises des marchés de la construction immobilière : logement, immobilier commercial et d’entreprise, et aménagement foncier. Rencontre avec Patrice Lasnier, président LCA-FFB Antilles-Guyane.

Propos recueillis par Willy Gassion 

Qu’est-ce que le syndicat des constructeurs ? 

Patrice Lasnier : le LCA-FFB (Les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment) est la première organisation représentative de l’immobilier neuf en France autour de trois métiers :
les constructeurs de maisons, les promoteurs immobiliers et les aménageurs-lotisseurs. LCA-FFB rassemble la diversité et la complémentarité des savoir-faire de ces trois corps de métier. Nous sommes un acteur essentiel et responsable de nos métiers. 

Pourquoi est-il nécessaire pour un acquéreur de souscrire au CCMI, le Contrat de construction de maisons individuelles ? 

Le CCMI c’est la garantie de la bonne réalisation de votre maison, avec un seul interlocuteur responsable, et un contrat strictement réglementé par la loi du 19 décembre 1990. Les garanties proposées par le CCMI sont nombreuses : la garantie de remboursement des sommes versées avant l’ouverture de chantier, la garantie de livraison à prix et délais convenus, la garantie de parfait achèvement, la garantie de bon fonctionnement des éléments d’équipement, la garantie décennale, et enfin le paiement des travaux strictement réglementé. En option la souscription de l’assurance dommages-ouvrage obligatoire pour votre compte. En un mot, le CCMI garantit à
l’acquéreur la sécurité lors de la signature du contrat, pendant les travaux, à leur réception et après réception. 

Comment rendre constructible un terrain ? 

Un terrain est réputé constructible s’il est situé dans une zone prévue à cet effet par le plan local d’urbanisme de la commune (PLU). Toutefois, il n’est pas nécessairement viabilisé, c’est-à-dire que les accès et réseaux peuvent nécessiter des travaux d’aménagement. Ceux-ci sont réalisés soit par l’aménageur foncier, soit par un lotisseur soit par un propriétaire qui peut diviser une parcelle suffisamment grande pour recevoir plusieurs constructions et dont les réseaux sont existants en périphérie sans création d’accès ou de réseaux communs aux futurs propriétaires.

Quelles sont les préconisations du syndicat pour adapter l’habitat aux risques de notre milieu naturel ? 

Le choix du site de construction est déterminant afin de pérenniser le bâti en cas de survenance d’évènements exceptionnels, c’est pourquoi LCA-FFB milite depuis de nombreuses années afin de rendre obligatoire un diagnostic géotechnique lors de toute vente de terrain à bâtir afin de sécuriser l’acte de bâtir et de créer une sorte de carte d’identité du terrain. Ce diagnostic peut être comparé aux nombreux diagnostics qui accompagnent la vente d’un immeuble bâti (termites, amiante, plomb…) et qui sécurisent l’acquéreur par une transparence de l’état de l ‘immeuble vendu. Cependant il est nécessaire de légiférer afin de rendre obligatoire ce diagnostic du terrain, les pouvoirs publics devraient donc se saisir de ce problème. Une fois que la qualité du terrain et de son environnement sont parfaitement connus, LCA-FFB préconise que la construction de la maison soit validée par un bureau d’études de structures du bâtiment afin de vérifier le respect des règles de dimensionnement au regard des normes para cycloniques et parasismiques. 

Commentaire Facebook

Related posts