Articles

SCP HLM de Guadeloupe et SEMSAMAR: coopération pour l’accession à la propriété
Dossier spécial, Guyamag

SCP HLM de Guadeloupe et SEMSAMAR: coopération pour l’accession à la propriété 

La SCP HLM, avec ses partenaires, s’engage dans le lancement d’une coopérative d’Hlm en Guyane. Présentations des acteurs de ce projet : SCP HLM, SEMSAMAR et CTG. 

Partenariat gagnant

Par Alice Colmerauer

La SCP HLM et la SEMSAMAR s’associent pour l’accession à la propriété en Guyane.

A la demande de la Fédération des Sociétés des Coopératives d’Hlm (les coop’HLM), la SCP HLM de Guadeloupe a été missionnée pour développer un réseau de coopératives d’accession aux Antilles Guyane. Analysée depuis deux ans, la situation en Guyane le confirme : il y a une forte demande de la population cible (familles aux revenus modestes) pour l’accession à la propriété et une absence d’offre pour y répondre. La Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) fait la même analyse et s’engage dans l’accompagnement d’un projet répondant à ce besoin grandissant de la population. Fort du partenariat déjà engagé depuis trois ans avec la SEMSAMAR dans un premier temps sur le territoire de la Guadeloupe, la SCP HLM s’assure d’un savoir-faire certain, nécessaire pour la concrétisation de ces chantiers potentiels. 

Dans ce sens, la SCP HLM, la SEMSAMAR et la CTG seront parties prenantes d’une programmation ambitieuse à la hauteur des besoins des Guyanais en matière de logements neufs. Les partenaires seront rejoints par les communautés d’agglomération, qui ont la compétence « habitat », pour le lancement d’une nouvelle coopérative Hlm qui s’installera en Guyane.

Après la signature de l’arrêté ministériel prévu fin 2018, la SCP Coop Accession Guyane pourra lancer ses premiers chantiers de logements en accession à la propriété, les premières commercialisations étant atten-dues pour mi 2019.

SEMSAMAR GUYANE, Agence régionale

Par Aurore Portelli

La SEMSAMAR Guyane, partenaire de la Société Coopérative HLM en Guyane, contribue à développer le dispositif Prêt Social Location Accession (PLSA) en Guyane avec un double objectif : diversifier l’offre en matière d’habitat et favoriser l’accession à la propriété des ménages les plus modestes ou à revenus peu élevés.

La SEMSAMAR Guyane, action-naire de la coopérative aux côtés de la Collectivité Territoriale de Guyane et de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral, s’est fixée pour objectif, d’impulser grâce à cet outil dédié à l’accession à la propriété une nouvelle offre de logement durable à prix de vente maîtrisé. Pour Patrick Weirback, « Il s’agit de proposer une alterna-tive au logement locatif social. Notre préoccupation est de réussir à offrir aux ménages guyanais des biens immobiliers durables d’un très bon rapport qualité-prix dont la charge (remboursement d’emprunt) n’excèdera pas plus de 800€ par mois». Pour cela, la SEMSAMAR est à pied d’œuvre en termes de recherche d’opportunités foncières ou de projets qui respecteront le format du PLSA, tout en veillant à proposer des ensembles résidentiels attrac-tifs, en termes de qualité de construction, localisation et de proximité des services publics.Dès 2019, la SEMSAMAR prévoit de livrer une cinquantaine de logements sur les Communes de Macouria, Matoury et Sinnamary. A partir de 2020 près de cent cinquante logements seront livrés chaque année sur l’ensemble des Communes de Guyane : Roura, Saint-Laurent du Maroni, Saint Georges de l’Oyapock, Rémire-Montjoly…Le dispositif PSLA prévoit une phase locative d’une durée d’un an aux conditions actuelles, avant le transfert du logement en pleine propriété à la famille occupante. La SCP HLM de Guyane assurera non seulement la recherche de solutions de financement, mais aussi sécurisera le parcours résidentiel des acquéreurs en cas de difficultés.

Collectivité Territoriale de Guyane

Par Aurore Portelli

En investissant dans la Coopérative HLM en Guyane, la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) illustre son implication en matière de logement au service des familles guyanaises.

La Guyane fait face à un déficit criant en termes de logements : les besoins en construction sont estimés à près de 4500 par an alors qu’on n’en construit pour l’instant que 1500. Les besoins déjà bien identifiés, tant en termes de logements sociaux que d’accession à la propriété, ont été mis en exergue par la population qui s’est exprimée lors des Etats Généraux organisés par la CTG entre janvier et mars 2018. 

Face à ces constats, en réponse aux besoins des Guyanais, et en complément des aides qu’elle attribue aux primo-accédants, la CTG s’engage dans une politique volontariste en matière de logement social, en investissant à hauteur de cent cinquante mille euros au capital de la Coopérative HLM. Son ambition : accompagner les familles modestes vers l’accession à travers un montage financier sécurisé et améliorer le cadre de vie des Guyanais grâce à des habitats intégrés au tissu urbain. 

Une attention particulière sera portée à la transparence quant à la sélection des familles pour faire bénéficier prioritairement celles qui sont dans un parcours résidentiel, ainsi qu’au choix et à la qualité des programmes immobiliers. La CTG travaille, à ce titre, en partenariat avec l’association Qualitel et toute la profession sur un référentiel NF Habitat et NF HQE Guyane qui viserait à garantir la construction de logements  selon des normes de qualités de confort (acoustiques, thermiques…), de sécurité, de respect de l’environnement. 

SOCIETE POINTOISE D’HLM DE LA GUADELOUPE

Rue Paul Lacavé – Tour J Hamot – Bp 62 – Pointe-à-pitre

0590 83 55 96 – 0690 52 27 62

dominique.joly@sphlm.org

Commentaire Facebook

Related posts