Articles

RSMA, la culture de l’accompagnement
Formation et emploi, Madinmag

RSMA, la culture de l’accompagnement 

Le Pôle Tourisme Hôtellerie Restauration assure plus que des formations, il se concentre sur l’employabilité des jeunes. Une approche décisive.

Par Karen Goldar

« Le jeune qui entre au RSMA est une voiture de Formule 1, et nous sommes les stands techniques qui vont lui permettre de faire un tour de circuit. La performance qu’ils vont réaliser avec nous va changer leur vie, leur système de valeurs, leur avenir ». L’image choisie par Cédric, le responsable du pôle Tourisme Hôtellerie Restauration fait mouche auprès des jeunes qu’il accueille. Chaque année, près de 200 sont ainsi formés (195 en 2018). En l’espace de 10 mois, ils acquièrent un solide savoir-faire et accumulent surtout une précieuse expérience de terrain qui impressionne à coup sûr ceux qui les découvrent en action. Rentrer au RSMA c’est la garantie d’acquérir un savoir-faire dans le domaine de son choix, et un savoir être indispensable dans tous les secteurs et à tout moment de sa vie professionnelle. Des choses basiques et une efficacité qui tient en un chiffre : « 80% des jeunes qui franchissent la porte du RSMA décrochent leur premier emploi », rappelle Cédric. Arrivé en juillet 2018 pour 2 ans, il a quitté ses habits de combattant dans un régiment des Forces et embrasse la mission qui lui est attribuée avec les mêmes valeurs : rigueur et adaptation.

Quelles sont les formations dispensées au sein du pôle tourisme, hôtellerie restauration ? 

Cédric : on compte 7 filières : serveur, cuisinier, agent d’accueil touristique, agent propreté et hygiène, agent polyvalent en hôtellerie, animateur d’activités de plein air, des formations qui durent toutes 10 mois. Une dernière, « préparation aux métiers du secteur public et administratif (impôts, police, gendarmerie, douane) », qui elle, se déroule en 6 mois. 

On parle de 80% de jeunes qui décrochent un emploi, c’est un très bon chiffre… 

Au-delà de la formation en tant que telle, notre mission première, ne l’oublions pas, c’est l’accompagnement vers le premier emploi. Au final, du fait de ses acquis, des stages, du réseau RSMA, de l’engagement et de l’investissement des cadres militaires qui arpentent l’île de long en large pour faire valoir les compétences de leurs stagiaires, chaque jeune va finir par frapper à la bonne porte au bon moment. Question de capacité d’adaptation et de confiance en soi.

Vous parlez de « capacité d’adaptation », l’univers militaire fait davantage penser à quelque chose de cadré, sans imprévu ni improvisation… 

(Sourire) Et pourtant ! L’adaptation c’est la base et dans l’armée particulièrement : on n’a jamais les mêmes moyens, la mission peut changer au dernier moment, comme l’endroit, les conditions d’intervention, l’équipe… Et on doit malgré tout atteindre notre objectif. On fait la même chose avec nos jeunes et on leur inculque cette souplesse et cette exigence de résultat.

La capacité d’adaptation ça s’acquiert en 10 mois ? 

Exactement, et c’est pourquoi le contenu de nos formations est le plus large et complet possible. En restauration par exemple ils vont aller jusqu’au niveau du restaurant gastronomique pour pouvoir ré-pondre à toutes les opportunités. C’est le critère de la très forte employabilité de nos jeunes : l’amplitude de nos formations.

A ce titre les prestations régulières durant les périodes d’application des jeunes du RSMA doivent être déterminantes ? 

C’est l’occasion de valoriser et donner confiance aux jeunes, ils démontrent leur savoir-faire dans des conditions réelles, en renfort pour une cérémonie à la préfecture, dans des mairies… Ou encore, pour la filière sport, en étant impliqué dans le Tour des Yoles ou le raid des Alizés etc. Ce sont autant d’occasions de créer du lien entre les futurs employeurs et nos jeunes. C’est surtout, finalement, la meilleure publicité qu’ils puissent se faire. Une démonstration par l’exemple comme chaque mardi et chaque jeudi midi au restaurant école le Kay Nemo, parrainé par le chef Marcel Ravin, ouvert à tous, où les cuisines et le service sont confiés à nos jeunes depuis 2 ans et demi. 

Infos et réservation Kay Nemo : 

0696 08 20 60 / 0596 42 59 43


Related posts