Articles

Baie-Mahault : ville culturelle innovante et durable
Ils s’engagent, Karumag

Baie-Mahault : ville culturelle innovante et durable 

La ville de Baie-Mahault unique “Ville Pilote” dans l’espace caribéen pour le développement durable de la Culture. 

Propos recueillis par Willy Gassion 

La Ville de Baie-Mahault ambitionne de définir un projet de territoire innovant dans le domaine du développement durable de la Culture. Pour cela, elle prend part au programme “Villes Pilotes 2016-2019” qui lui permettra d’évaluerses politiques culturelles avant de se lancer sur la voie des Objectifs de Développement Durable (ODD) de la Culture.

La collectivité a déjà un vrai savoir-faire en matière de politique culturelle. Elle a permis l’accès à la culture à toutes les couches de la population grâce à de nombreuses manifestations locales et internationales qu’elle a initiées et qui sont aujourd’hui d’envergure régionale, voire internationale, comme “Jou a Tradisyon”, “Art Bemao”, “Voix d’ici et d’ailleurs”… Ces manifestations phares connaissent un grand succès et font converger sur le territoire communal des populations venues d’autres villes de l’archipel. De plus, la création d’œuvres artistiques dans l’espace public, la rénovation d’édifices historiques, la réalisation de parcours du patrimoine… témoignent clairement de la volonté de l’équipe municipale d’agir pour raconter, préserver et transmettre aux générations futures notre patrimoine historique et culturel. Après avoir réussi sa politique de démocratisation culturelle, la Ville de Baie-Mahault franchit aujourd’hui un nouveau cap. Nous nous sommes clairement engagés dans une phase opérationnelle de démocratie participative afin d’évaluer, dans un premier temps, notre politique publique culturelle aux fins de créer des ponts entre la culture et le développement durable et bâtir ensemble un vrai projet de territoire en valorisant les initiatives citoyennes. Nous ambitionnons ainsi de développer une politique culturelle innovante afin que Culture et Développement durable deviennent des axes transverses à toutes nos politiques publiques.

Quels bénéfices pour Baie-Mahault ? 

C’est une démarche novatrice ; un engagement politique fort puisque Baie-Mahault est l’unique ville de l’espace caribéen à figurer parmi les Villes Pilotes des CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis) qui constituent l’organisme supranational mettant en œuvre l’Agenda 21 de la Culture. Notre ville s’est résolument tournée vers l’innovation et ce programme répond parfaitement à notre ambition politique : Innover pour durer ! Baie-Mahault va ainsi côtoyer d’autres “Villes Pilotes” dans le monde telles que Montréal au Canada, Santa Fe en Argentine ou Stockholm en Suède pour ne citer que celles-ci. En somme, une formidable initiative qui permettra de promouvoir Baie-Mahault et de faire rayonner la Guadeloupe dans le monde.

Quel rôle joue la population dans ce projet ? 

Il y a un lien intrinsèque entre la Culture et le Citoyen. Dans le cadre de “Baie-Mahault Ville Pilote”, le citoyen prend toute sa place. Il participe aux travaux pour l’amélioration de l’existant culturel et concourt au développement de projets culturels qui lui sont dédiés. Il s’agit donc d’une vraie démocratie participative locale. La municipalité ne veut rien imposer, elle veut associer et intégrer la population à cet ambitieux projet pour qu’elle se reconnaisse dans l’offre culturelle que nous aurons pensée et élaborée ensemble. Les citoyens deviennent de véritables acteurs de ce projet. 

Comment expliquer au citoyen que la Culture peut être durable ? 

La culture est reconnue comme le 4ème pilier du développement durable au même titre que le social, l’économie et l’environnement. Parler du développement durable de la culture c’est faire comprendre au citoyen que la culture est omniprésente dans son quotidien, c’est un élément transversal aux politiques publiques mises en œuvre. On doit désormais sous-tendre tous les secteurs comme l’éducation, la politique de la ville au profit de toutes les populations fragiles, l’aménagement du territoire… La culture a été trop longtemps cloisonnée alors qu’elle rassemble et crée de la cohésion sociale. C’est la plupart du temps la vitrine d’une ville voire d’un pays. Par conséquent, il est de notre intérêt de continuer à la valoriser car elle permet de se définir par rapport à l’Autre, elle dit nos spécificités, nos vérités d’autant que la Guadeloupe est un archipel riche de spécificités culturelles fortes et vivaces : notre carnaval, le gwo-ka sont d’ailleurs inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. La Culture n’est pas éphémère, c’est un élément fondateur et fondamental de notre société qu’il nous faut appréhender comme un moteur de développement, préserver et transmettre aux générations futures. 

Francisco d’Almeida,
Expert Agenda 21 de la Culture – CGLU 

L’action culturelle publique de Baie-Mahault a évolué en différentes phases depuis qu’elle est gérée directement par les services de la mairie. Après une période où l’effort a été fait pour amener le meilleur de la culture aux habitants à travers des actions visant l’excellence, il y a maintenant une volonté d’avoir une approche plus stratégique pour faire de Baie-Mahault un territoire attractif et épanouissant dans la cohésion sociale. Dans cette optique, il est important d’associer tous les types d’acteurs de la vie Culturelle et de ne laisser aucune pratique culturelle de côté dans une perspective de promotion de la diversité culturelle. C’est donc pour réfléchir au nouveau cap à donner à son action que la mairie s’est engagée dans le processus Ville Pilote de l’Agenda 21 Culture avec CGLU. 


Related posts