fbpx

Articles

Courtes Lignes présente “Le Jardin d’Alphonse”
Culture et plaisir, Karumag

Courtes Lignes présente “Le Jardin d’Alphonse” 

Claude-Georges Grimonprez et sa troupe amateur présentent cette année une comédie de Didier Caron qui a triomphé au Théâtre Michel à Paris en 2017 et 2018 : « Le Jardin d’Alphonse ». 

Par Cécile Bonnet Faget

C’est un beau jour d’été, en Bretagne. Après les obsèques du grand-père Alphonse, ses proches se retrouvent pour un déjeuner bucolique dans le jardin du défunt. Il y a là son fils Jean-Claude avec son épouse Michelle et leurs deux fils Serge et Fabien, Magali, la fille que Jean-Claude a eue avec sa première femme, et enfin ses vieux amis Daniel et Suzanne. Magali est venue avec Zoé, sa tendre amie un brin déjantée et Fabien, à qui tout semble réussir, avec la belle Nadège, sa nouvelle compagne qui n’est autre que l’épouse de son frère Serge. Celui-ci ne cache pas sa rancœur tandis que chacun s’active pour faire de ce déjeuner un moment agréable. C’était sans compter sur Magali qui va profiter de la réunion familiale pour poser à son père une question qui la taraude depuis des années… Reproches, jalousies, non-dits, peu à peu les langues se délient. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ?

Un père attentionné et une épouse dévouée, deux frères que tout oppose, une lesbienne au caractère bien trempé, une jeune femme vénale, un ami caustique affublé d’une épouse juive intrusive… tous les archétypes d’une famille contemporaine ordinaire semblent réunis pour faire du « Jardin d’Alphonse » une bonne comédie de boulevard. Mais si l’on rit beaucoup dans cette pièce de Didier Caron, on est aussi souvent gagné par l’émotion car en révélant un lourd secret de famille concernant Magali, Jean-Claude va déclencher malgré lui une succession de psychodrames. Dans cette famille, comme dans tant d’autres, chacun a sa part d’ombre. Au fil des scènes, tantôt drôles, tantôt graves, les protagonistes règlent leur compte et font tomber les masques. Infidélité, addiction, rivalité fraternelle, crise conjugale, préjugés, souvenirs enfouis… on découvre que tous les personnages cachent des fêlures et sont plus complexes qu’il n’y parait. Et si parfois on est enclin à verser une larme, une maladresse de Suzanne, qui a toujours quelque chose à dire, suffit à nous rappeler qu’il s’agit avant tout d’une comédie !

Après « Un vrai bonheur » en 2006 et « La monnaie de sa pièce » en 2010, c’est la troisième fois que Claude-Georges Grimonprez, dir-ecteur de l’école de théâtre et de la compagnie Courtes Lignes, adapte une œuvre de Didier Caron. Dans cette comédie de mœurs drôle et émouvante, il se met en scène aux côtés de sa femme Anne-Marie Clerc (extraordinaire Suzanne !) et de ses acteurs fétiches, David Couchet et Fabien Minatchy, qui forment avec le couple le noyau dur de la troupe. Les comédiens qui partagent l’affiche avec eux sont tous issus de l’école de théâtre et ont souvent joué sous la direction du metteur en scène. Tous les acteurs sont formidables ! La magie opère : on rit, on pleure, mais surtout on rit et on en redemande…

Distribution

Geneviève Abancourt (Nadège), Julien Beaufrère (Fabien), Anne-Marie Clerc (Suzanne), David Couchet (Jean-Claude), Claude-Georges Grimonprez (Daniel), Ruth-Marie Jean (Zoé), Fabien Minatchy (Serge), Carole Raboteur (Michelle) et Christelle Samson (Magali).

Dates des représentations

Ciné-Théâtre du Lamentin : du 13 au 16 mars à 20h, le 17 mars à 17h, les 5 et 6 avril à 20h et le 7 avril à 17h – Salle Robert Loyson au Moule : les 22 et 23 mars à 20h – Auditorium de Basse-Terre :  le 27 mars à 20h – Salle Georges Tarer à Pointe-à-Pitre : les 12 et 13 avril à 20h – Théâtre Aimé Césaire à Fort-de-France :  du 15 au 18 mai à 19h30.

Points de vente

Le Lamentin : MCS Destreland (0590 95 55 64) ou Ciné-Théâtre (0590 99 18 11) – Le Moule : 0590 23 09 44 – Basse-Terre : 0690 58 50 45 – Pointe-à-Pitre : services des affaires culturelles de Pointe-à-Pitre (0590 21 68 93) ou Point Cadre Milénis (0590 89 71 79).

COMPAGNIE COURTES LIGNES

La Grippière

97170 PETIT BOURG

0590 38 21 43 – 0690 56 08 84

www.courtes-lignes.com

courteslignes@wanadoo.fr


Related posts