Articles

FACE Archipel Guadeloupe : Dire non à l’exclusion
Dossier spécial, Karumag

FACE Archipel Guadeloupe : Dire non à l’exclusion 

Prévenir toutes les formes d’exclusion, de discrimination et de pauvreté : voici la mission de FACE. Fondation reconnue d’utilité publique, en 2013 dans l’Hexagone. L’organisme souhaite continuer sa mission en Guadeloupe dès 2019, en accompagnant les entreprises autour de la notion de « responsabilité éducative ».

Par Sophie Gabriel

Les sorties sans diplôme du système éducatif concernent 100 000 jeunes par an, sur le sol national. En Guadeloupe, le chiffre fait bondir les statistiques avec plus de 1300 élèves dits « décrocheurs » (Source : rapport du ministère de l’Education Nationale).  « A l’heure où un élève sur six est en décrochage scolaire, de nombreuses associations et centres de formations accompagnent les jeunes à reprendre goût à l’apprentissage. A FACE, nous continuons la démarche en créant des liens solides avec les entreprises », explique Harry Custos, président de FACE Archipel Guadeloupe. Leur rôle est essentiel car il constitue un mode de coordination entre les acteurs locaux de la formation, de l’insertion et de l’emploi, ainsi que des acteurs susceptibles de contribuer à la prise en charge des jeunes concernés.

Une fondation à mission économique et sociale

En travaillant au quotidien avec les entreprises guadeloupéennes, FACE Archipel Guadeloupe répond à deux objectifs : le premier concerne l’intégration des jeunes en entreprise. Le deuxième, assurer leur adaptation pérenne sur le marché de l’emploi. « L’engagement des chefs d’entreprise aux cotés de la jeunesse est essentiel pour assurer leur réussite. La réalité sociale de certaines familles modestes rend plus compliqué les accès aux études supérieures de leurs enfants. Notre rôle est de trouver des mentors qui veulent inspirer par leurs parcours et leur persévérance. Pour garantir la réussite de la jeunesse, nous devons trouver des chefs d’entreprise qui soutiennent l’idée qu’intégrer un jeune chez eux, c’est offrir une chance supplémentaire, à l’avancée de la Guadeloupe », insiste Harry Custos. 

S’engager dans le dispositif FACE

En lien avec l’Éducation Nationale, FACE et son réseau participent aux dynamiques d’inclusion sociale et culturelle, avec le concours d’entreprises désireuses d’affirmer leur vocation formatrice, inclusive et transformatrice. Chaque année FACE accompagne plus de 45 000 jeunes via une quarantaine de dispositifs sur le sol hexagonal. En Guadeloupe, les partenariats débutent. « Nous sommes très confiants pour la suite. Les premiers échanges que nous avons eus, depuis le lancement de la Fondation le 28 Octobre 2018, prouvent bien que les entreprises guadeloupéennes sont prêtes à prendre part à l’effort pour lutter contre la discrimination et l’exclusion. » 

face.archipel.guadeloupe18@gmail.com

Related posts