Depuis le 25 mars, une mobilisation exceptionnelle des équipes du réseau de BNP Paribas a permis la mise en place, dans un temps record, du Prêt Garanti par l’Etat. Nos clients peuvent compter sur notre entière mobilisation.

BNP Paribas Antilles-Guyane déploie dans l’ensemble de son réseau le Prêt Garanti par l’Etat pour tous ses clients professionnels et entreprises quelle que soit leur forme juridique : société, commerçant, artisan, exploitant agricole, profession libérale, micro-entrepreneur, association et fondation ayant une activité économique, etc.

Mobilisés aux côtés de leurs clients avec un engagement exceptionnel, conseillers-ères, chargés-ées d’affaires, directeurs-trices d’agences, ont été formés en 48 heures pour déployer ce dispositif et permettre à tous d’en bénéficier.

Cette remarquable mobilisation des équipes pour s’organiser afin de servir les clients permet un déploiement d’urgence pour préserver les activités économiques de nos territoires.

En tant que banque majeure, BNP Paribas Antilles-Guyane joue pleinement son rôle pour aider chacun des clients à passer le cap de cette crise sanitaire avec des solutions adaptées à leur situation.

Notre devoir de banquier est plus que jamais d’être aux côtés de nos clients pour répondre à leurs inquiétudes légitimes et les aider à surmonter leurs difficultés.

Le Prêt Garanti par l’Etat

Il s’agit d’un prêt avec différé d’amortissement minimal de 12 mois, accessible à un taux d’intérêt de 0,25% pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires jusqu’à 50 millions d’euros et de 0,50% au-delà.
Garanti à hauteur de 90 % par l’Etat, il peut atteindre jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires, ou deux années de masse salariale pour les nouvelles entreprises ou les entreprises innovantes.
Il ne nécessitera pas de remboursement la première année, et sera amortissable, si l’entreprise le souhaite, sur une période de 1 à 5 ans supplémentaires.

Les premiers prêts se mettent en place, nos clients sont à nos côtés pour en parler !

Antoine NEGRE – Gérant de la SARL ZANDOLI FWI en Guadeloupe : « Notre activité est rentable depuis des années, mais quelles seront les répercussions du confinement sur notre trésorerie ? La conclusion était claire : il nous fallait obtenir un prêt pour payer nos fournisseurs et nos charges diverses dans les 9 mois à venir.

Nous avons donc contacté notre conseiller BNP Paribas pour obtenir un PGE. L’accord a été rapide et nous avons reçu l’offre de prêt en quelques jours. En temps de crise, les besoins sont urgents, les réponses doivent l’être aussi. La banque qui nous accompagne se doit d’être rapide et efficace. »

Gilles LAFOSSE MARIN – Gérant du Groupe G2C, Martinique : « Très vite nous avons entendu dans les medias la mise en place du dispositif du Prêt Garanti par l’Etat. Après le calcul de nos besoins, nous avons fait une demande groupée de PGE pour l’ensemble de la Holding auprès de nos divers établissements financiers. BNP Paribas nous a répondu très rapidement dans la journée.

Les rapports avec notre conseiller sont simples et la mise en place du prêt s’est faite aisément. Une banque c’est un partenaire. C’est un partenaire pour notre activité. Ensemble, nous mettons tout en œuvre pour pérenniser l’avenir. »

Youssef  RHANOUI – Gérant de la société Accès Control en Guyane : « Nous avons accusé très rapidement une baisse de chiffre d’affaires de 50%, sans aucune visibilité sur l’avenir. Nous n’avons pas voulu attendre pour être certain de pouvoir parer à l’imprévu.

Nous avons rapidement fait appel à notre conseiller pour la mise en place du PGE. Notre conseiller BNP Paribas a été très réactif et professionnel. Il nous a aidé à calculer notre besoin en fond de roulement dans ce contexte de crise et de perte d’activité. Il fallait pouvoir se projeter avec toutes les dispositions d’amortissement que ce prêt permet.

Notre banque doit être accessible et réactive. C’est essentiel pour nous permettre de passer au mieux la crise économique majeure que nous traversons. »

Les actions du Groupe BNP Paribas : un plan d’urgence de 50 millions d’euros

Dans la foulée des premières initiatives prises dès les premiers jours de la crise sanitaire liée au Covid-19 (don de 1 million d’euros à l’Institut Pasteur pour aider la recherche scientifique à la mise au point d’un vaccin par exemple), le Groupe poursuit et amplifie son engagement dans le cadre d’un vaste dispositif d’aide coordonné à l’échelle internationale et déployé localement dans plus de 30 pays.

Les soutiens sont structurés autour de 3 grandes priorités : les hôpitaux, les populations fragiles et la jeunesse. Ce dispositif supplémentaire de 25 millions d’euros, s’ajoute aux 25 millions déjà engagés portant l’enveloppe d’aide à 50 millions d’euros.

  • Un plan de soutien aux hôpitaux, en France, en Italie, en Belgique, en Pologne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal… mais aussi dans le reste de l’Europe, en Amérique du nord et du sud, en Asie, en Afrique.

Les soutiens concernent le financement de la recherche et des urgences dans des hôpitaux italiens et d’un hôpital de campagne dans le Queens à New York, ou encore l’acquisition de tests de dépistage pour le personnel hospitalier en Pologne, par exemple.

  • Des actions en faveur des populations fragiles avec le soutien dans plusieurs pays à des ONG qui apportent une aide alimentaire aux plus démunis, aux réfugiés, aux personnes âgées isolées, aux femmes et enfants victimes de violence.

En France, la Seine Saint-Denis, département fortement touché dont BNP Paribas est le premier employeur privé, fera l’objet d’un plan spécifique de soutien.

Un programme spécifique est également mis en œuvre pour soutenir les Entreprises sociales et solidaires et les institutions de microfinance dont les clients sont en difficulté en Europe, en Asie, en Afrique et Amérique du Sud.

  • Pour la jeunesse, aide aux élèves subissant la fracture numérique (fourniture de 1.000 ordinateurs et de clés digitales et programmes d’inclusion numérique) via les associations partenaires dans plusieurs pays.

Ce plan d’actions se concrétise par des actions identifiées par les équipes de BNP Paribas sur les différents territoires, et adaptées aux spécificités locales, pour aider les hôpitaux et les populations fragiles dans 30 pays.

De plus, le Groupe encourage également ses collaborateurs à se mobiliser à travers le Fonds Urgence & Développement qui permettra de soutenir un programme mondial d’ONG humanitaires mobilisées face à la crise sanitaire : accompagnement du personnel soignant, sécurité alimentaire des zones les plus fragilisées par la crise, approvisionnement en eau et sensibilisation à l’hygiène.

Enfin, toutes ses actions sont complétées partout dans le monde par des actions de volontariat de collaborateurs qui, sur leur temps de travail, se rendent disponibles pour soutenir des associations mobilisées face à la crise.


Cet article a été initialement publié dans l’e-magazine « Les territoires se mobilisent » créé par EWAG. Découvrez le magazine complet et son contenu interactif en cliquant ici.