Articles

Vers un renouveau de la croisière dans les Antilles françaises ?
Positive economie

Vers un renouveau de la croisière dans les Antilles françaises ? 

« Pour l’ensemble des voyages programmés entre le 15 décembre 2012 et le 16 février 2013, ce ne sont pas moins de 7.200 réservations que l’armateur espère enregistrer »

« La compagnie américaine Royal Caribbean International (RCI) a annoncé son grand retour sur le marché français »

Vers un renouveau de la croisière dans les Antilles françaises ?

Entre l’arrivée de MSC Croisières, le retour de la Royal Caribbean International et le doublement de la présence de Costa Croisières, les Antilles françaises vont accueillir durant l’hiver 2012/2013 quatre fois plus de paquebots que deux ans auparavant. De bonne augure pour la Guadeloupe et surtout pour la Martinique qui a connu une saison 2010/2011 particulièrement morose.

Et si, lors de la saison 2012/2013, la croisière s’amusait enfin dans nos îles ? La question mérite d’être posée tant le nouveau positionnement des compagnies dans la zone invite à l’optimisme. Et ce regain serait le bienvenu : pour la saison 2010/2011, les chiffres de fréquentation en Guadeloupe restent encourageants bien qu’en deçà de ceux de la saison précédente avec près de 375.000 croisiéristes, mais ils sont en revanche catastrophiques en Martinique puisque, de janvier à octobre 2011, l’île n’a accueilli, selon la Caribbean Tourism Organization, que 18.000 touristes de croisières contre 58.000 sur la même période un an auparavant. Soit une chute vertigineuse de près de 68% en dépit des efforts de l’Office du Tourisme de Fort-de-France et du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) !

MSC Croisières, la nouvelle venue

Le premier rayon de soleil est donc venu de MSC Croisières qui a annoncé la tenue de ses premières croisières aux Antilles françaises en décembre 2012. Déjà présente dans la Caraïbe, la compagnie italienne, leader des croisières en Méditerranée, prévoit d’organiser à partir du 15 décembre 2012 dix croisières régulières de 7 jours et 8 nuits dans les Antilles françaises. Elles seront toutes réalisées à bord du “MSC Lirica”, qui sera alors positionné sur le port de Fort-de-France, et desserviront notamment la Guadeloupe mais aussi Antigua, Barbuda, les îles Vierges britanniques avant une arrivée à Philipsburg à Saint-Martin. Pour l’ensemble des voyages programmés entre le 15 décembre 2012 et le 16 février 2013, ce ne sont pas moins de 7.200 réservations que l’armateur espère enregistrer.

La Royal Caribbean International signe son retour

Autre bonne nouvelle, la compagnie américaine Royal Caribbean International (RCI) a annoncé son grand retour sur le marché français. Sera ainsi positionné dans la zone un paquebot doté de 1055 cabines, le “Brillance of the Sea”, qui naviguera dans nos eaux du 14 novembre 2012 au 3 avril 2013. Le navire embarquera tous les mercredis des passagers à Pointe-à-Pitre pour des croisières d’une semaine vers Sainte-Lucie, la Barbade et les îles du nord, Porto-Rico, Saint-Thomas ou encore Sainte-Croix.

Costa Croisières double son offre

Face à l’arrivée massive de la concurrence, Costa Croisières ne devrait pas en rester là, d’autant plus que l’image de la compagnie a été quelque peu écornée par le naufrage du Costa Concordia le 13 janvier dernier au large de la Toscane en Italie. Présente depuis quinze ans aux Antilles, Costa Croisières a ainsi décidé de consolider sa position et de doubler son offre en positionnant deux navires dans la zone. Ainsi, depuis le 9 décembre 2011 et jusqu’au 20 avril 2012, le “Costa Luminosa”, un paquebot de 1130 cabines, est au départ de Pointe-à-Pitre pour des croisières d’une semaine avec escales à Fort-de-France, Saint-Martin, La Romana, Catalina, Tortola et Antigua. Le “Costa Mediterranea” (1057 cabines) qui devait être initialement basé dans les Emirats Arabes a quant à lui rejoint les Antilles. Il a débuté le 19 décembre dernier sa saison au départ de Pointe-à-Pitre pour des itinéraires de 9 jours et 7 nuits vers Saint-Domingue, Grenade, Sainte-Lucie, la Barbade, la Dominique ou encore Saint-Martin. Avec l’arrivée de RCI et de MSC Croisières aux Antilles, il y a fort à parier que l’armateur italien devrait maintenir ce deuxième paquebot l’hiver prochain.

Au final, ces nouvelles programmations ne devraient pas tarder à faire décoller les statistiques, d’autant plus que l’année 2012 qui vient à peine de commencer s’annonce plutôt bonne. Il y a déjà eu 33.445 passagers en Guadeloupe, contre 11.021 l’an dernier à la même période. Si aucun facteur exogène ne vient perturber la saison 2011/2012, elle devrait être au-dessus de celle de 2009-2010, qui était déjà la meilleure de ces quatre dernières années. En Martinique, difficile de faire pire que 2010/2011. Avec une augmentation des prévisions pour la haute saison 2011/2012 de plus de 157% du nombre de croisiéristes et de plus 65% du nombre d’escales, les efforts fournis par l’ensemble du secteur devraient commencer à porter leur fruits pour cette nouvelle saison qui, en l’état actuel des réservations fermes, totalise à ce jour 99 escales pour 99 900 passagers. Ce n’est pas encore la panacée mais nul doute que ces chiffres devraient redonner le sourire à un secteur largement sinistré.

Related posts