Karumag Positive economie

L’Épicure : l’école des sens

Epicure

Le restaurant “l’Épicure” vous propose ses menus gastronomiques préparés avec des produits locaux, ses desserts “maison”, et un grand choix de vins pour accompagner vos repas. Le tout à des tarifs très attractifs.

À proximité des tables, dans une salle à la décoration simple et raffinée, dorment des bouteilles de rhum couleur or et des vins de grands cépages, au milieu des convives attablés.
Bruno Poirier, le sommelier de l’établissement, vient de Suisse. Du restaurant étoilé “Georges Winger” plus précisément. Cet œnologue averti conseille opportunément sur l’association idéale entre un bon vin et le menu choisi. Après la vue, c’est la sensibilité du palais qui est mise à contribution. C’est l’affaire du “chef” Mathieu Dumont, ancien élève du célèbre chef étoilé Alain Ducasse.

Les produits, frais de préférence, issus de l’archipel sont à la base de la cuisine de l’Épicure. « Nous utilisons principalement des poissons péchés localement ou issus des élevages piscicoles de l’archipel. Il est important, pour nous, de soutenir les professionnels de l’archipel en utilisant leurs produits. Nos menus dépendent, par conséquent, beaucoup des arrivages ».

Une escapade gastronomique

L’Épicure joue la transparence. Une grande vitre sépare les cuisines de la salle de réception du public. Le client, en sirotant son apéritif, peut ainsi à loisir observer le chef et ses collaborateurs, affairés à la préparation des prochaines commandes.

Les menus burgers, constitués de pains faits sur place, accompagnés de frites “maison”, enchanteront les clients pressés qui pourront ainsi allier restauration rapide et gastronomie. Le burger de bœuf, accompagné de frites maisons, s’agrémente d’un filet de bœuf, de foie gras de comté et de roquette. Le “burger thon” propose un tartare de thon découpé au couteau sur un confit d’oignons.

Le visiteur qui a plus de temps peut, sans réserves, se laisser tenter par une escapade gastronomique, une découverte gustative, un départ vers le large avec des touches de créolité. Il pourrait entamer son périple par un foie gras façon “ti-punch”, accompagné de confit d’oignons au sucre roux et rhum vieux et d’une gelée de citron vert. Le gourmet pourra jeter son dévolu sur une queue de bœuf en terrine et son condiment de mangue. En plat principal, la rondelle d’agneau en croûte de persillade est bien tentante ! À moins de capituler devant une entrecôte à la sauce champignon flambée au rhum vieux, accompagnée de cromesquis de banane plantain !

Après ce voyage épicurien, il serait peut-être temps de jeter l’ancre, avec un coulant au chocolat et son croustillant glace “maison”, ou encore une tarte au citron meringue revisitée garnie de son sorbet maison.

L’Épicure 

33 Rue de l’Industrie 

Z.I de Jarry

Lundi au vendredi tous les midis

Et vendredi soir : de 19h00 à 21h.

L’épicure guadeloupe

/* ]]> */