Articles

Ghislaine Longchamp : Elo & Chlo se propulse en ligne
Madinmag, Portraits

Ghislaine Longchamp : Elo & Chlo se propulse en ligne 

Ghislaine Longchamp, à la tête de la Boutique Elo & Chlo au Gosier depuis plusieurs années, ouvre sa nouvelle boutique en ligne. Elle nous parle de cet événement mode.

Pourquoi ouvrir aujourd’hui une boutique en ligne ?

Ghislaine Longchamp : Je pense qu’il s’agit d’une étape toute naturelle dans mon parcours de femme passionnée par la mode et la couture. C’est aussi un challenge, puisque je veux diffuser le même esprit sur mon site qu’en boutique. Ce site, je l’ai souhaité sophistiqué, performant et fiable. En fait, il est réalisé dans la droite lignée des plus grands sites de mode européens, avec les contraintes techniques les plus élevées. Mon ambition est de fournir des prestations de haut niveau : expédition rapide, retour facile, sécurité et confidentialité maximales.

En ouvrant la boutique en ligne, je souhaite aussi donner accès à un style et à une sélection de vêtements en cohérence avec l’endroit où nous vivons. Il suffit de quelques clics pour pouvoir profiter de marques de grande qualité, qui font la mode aujourd’hui.

Il va de soi que les modèles présentés sur le site seront différents de ceux exposés en boutique.

Parlez nous de votre parcours, entre la métropole, la Martinique et la Guadeloupe…

Oui, je suis née au Lamentin, en Martinique. Assez jeune, je suis partie en métropole pour y suivre ma scolarité. Les études terminées, j’ai travaillé chez Canon à Nice, en tant que commerciale pendant 4 ans. Et un jour, j’ai vraiment eu envie de rentrer aux Antilles. Ma famille et moi sommes venus nous installer en Guadeloupe. J’ai donc élevé mes deux filles ici.

Et comme la mode et l’art m’ont toujours passionnée, j’ai fait un passage chez Créola en tant que chef de pub. Mais, en réalité, je touchais presque à tout. Et j’ai collaboré à TéléMode sur la chaîne A1. Un peu plus d’un an et demi plus tard, en 2001, j’ai ouvert ma première boutique à Saint-François. Et en 2005, j’ai décidé de changer d’endroit pour l’installer au Gosier.

Vous avez toujours eu ce feu sacré pour la mode ? 

Oh oui, pour moi, c’est un art. Et dans ma boutique, c’est pareil. Je pense qu’il faut un vrai bon coup d’œil pour conseiller judicieusement des clientes, mais aussi pour bien choisir ses collections. La sélection que je fais est déterminante. Il faut qu’elle plaise à ma clientèle, qu’elle réponde à la qualité que j’exige. Tout en restant au fait des tendances et de certains codes. Je vais vous avouer qu’à une époque, j’ai dessiné une ligne de maillots de bain. Toutes les sociétés contactées pour la fabrication ne me proposaient pas la qualité que je souhaitais. J’ai donc préféré abandonner plutôt que de vouloir vendre à tout prix.

Related posts