Articles

Eclosion de bouquet pour la Canalbox
Guyamag, Karumag, Madinmag, Services

Eclosion de bouquet pour la Canalbox 

Plusieurs nouveautés pour Canal + Telecom : le lancement de l’offre trio télévision, Internet et téléphonie, l’arrivée d’une nouvelle box et l’accélération de la couverture en très haut débit grâce à la fibre.

Par Jean-Luc Goubin

Canal + Télécom a dévoilé les nouveaux services proposés au public. Ce sera un « tout en un » : Internet à très haut débit, télévision et la téléphonie, via la canalbox.
« L’offre trio est disponible dès le 20 mars pour les nouveaux clients ou ceux qui font déjà partie des abonnés. Le contenu Télé proposé évoluera en termes de nombre de chaines et de thématiques » précise Thomas Jayet, directeur général de Canal + Telecom.

Concernant le débit, celui-ci fait un bond et passe à 500 mégas pour tous les nouveaux clients raccordés à la fibre. Aux Antilles, la couverture en très haut débit progresse et ce sont déjà 35 000 foyers qui peuvent en bénéficier. Avec la nouvelle box et son wifi boosté, ces mêmes abonnés pourront également profiter plus largement du très haut débit à la maison avec un signal wifi mieux distribué dans les habitations.

Prendre en compte les nouveaux usages

L’opérateur a en effet souhaité prendre en compte les nouveaux usages et notamment l’augmentation du nombre d’équipements connectés au wifi (tablettes, smartphones, objets connectés…) dans les logements. Les appels téléphoniques sont toujours en illimité, et le nouveau service de télévision comptera déjà 54 chaines ainsi que des services comme le restart qui permet de revisionner facilement les 8 dernières heures de diffusions de certaines chaînes. L’offre Trio est également disponible pour les abonnés de la Guyane, même si l’évolution à 500 Mbits pour la fibre doit s’effectuer un peu plus tard dans l’année. La Guyane est comme les Antilles un territoire important pour Canal + Télécom qui continue d’y investir fortement. Ainsi l’année dernière, ce sont 2 Millions d’euros qui ont été engagés dans l’achat de nouvelles capacités internet sur les câbles sous marins, « Nous allons continuer à augmenter fortement nos investissements dans la capacités de câbles sous marins, et dans la couverture fibre. Notre moteur reste la qualité de service et l’accès au très haut débit pour nos abonnés de la Guyane et des Antilles », précise Thomas Jayet .

Par ailleurs, la clientèle professionnelle est au cœur de la stratégie de l’entreprise aux Antilles et en Guyane. C’est pourquoi dans les zones d’activités, et singulièrement à Jarry, troisième plus grande zone d’activité de France, le rythme des déploiements s’accélère. Au total c’est un programme de 100 millions d’euros qui seront investis dans les DOM ces prochaines années sur le déploiement de la fibre.

Dans la même catégorie