Dossier spécial Karumag

Guadeloupe Propreté, le spécialiste de l’environnement

Guadeloupe Propreté

Il y quelques décennies, un spot télévisé à vocation pédagogique nous invitait à prendre soin de notre environnement. Le slogan était simple et direct « La Guadeloupe est belle n’en faites pas une poubelle. » Ce slogan pourrait être celui de la société Guadeloupe Propreté qui s’est spécialisée dans la collecte des encombrants et des déchets, mais aussi dans l’élagage et le fauchage des abords de route. Entretien avec Camille Hassan-Dib, gérant de Guadeloupe Propreté. 

Par Willy Gassion

En 1988, vous créez Guadeloupe Propreté spécialisée dans la collecte des déchets verts et des encombrants… 

Camille Hassan-Dib : en effet Guadeloupe Propreté a trente ans. L’entreprise est spécialisée dans la collecte, le stockage et l’évacuation des déchets ménagers et assimilés (recyclables secs, le verre, ferraille, pneumatiques…), mais aussi dans l’évacuation des déchets dangereux comme les huiles minérales et les piles. GP est aussi spécialiste du fauchage et du débroussaillage des accotements communaux et des voies publiques. Elle compte une trentaine de chauffeurs et une flotte de trente-trois véhicules… Nous offrons aux collectivités, industriels et particuliers un travail de qualité au service de l’environnement et du cadre de vie. Guadeloupe Propreté est aujourd’hui un acteur incontournable de la collecte et de l’évacuation des déchets, de la propreté urbaine et du nettoyage industriel. 

Comment collectez-vous les déchets verts et les déchets ménagers et assimilés (DMA) ? 

Nous travaillons avec les EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) qui ont la compétence collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés. A partir d’un planning de collecte préalablement établi, nos agents procèdent au ramassage et à l’évacuation du type de déchet en fonction du secteur. Notre entreprise est équipée de matériels performants, de haute qualité et à la pointe de la technologie comme la pelle Mécalac, équipée d’une pince. Nous collectons les déchets dans une benne de 40m3, ils sont ensuite transférés dans des semi-remorques de 90m3 et enfin acheminés dans un centre de compost à Gardel dans la ville du Moule. Quand les déchets verts sont trop nombreux, la pelle Mecalac est renforcée par un camion équipé d’une pince grappin. Quant aux encombrants, ils sont rapatriés dans un centre d’enfouissement après leur collecte. 

Pour les emballages ménagers recyclables (EMR) et le verre, nous possédons six camions équipés de grues qui nous permettent de récupérer le contenu des bornes d’apport volontaire. Ces déchets sont évacués vers le site de traitement d’Ecodec. 

Qu’en est-il des autres déchets comme les déchets d’équipements électriques et électroniques ?  

Les DEEE sont récupérés par Guadeloupe Propreté dans les magasins de vente d’électroménager. Ils sont ensuite mis dans des boxes et acheminés vers la société AER qui est un centre de traitement au Lamentin. Notre société récupère ces DEEE sur tout le territoire de la Guadeloupe. 

Parallèlement à la collecte de déchets, Guadeloupe Propreté propose la location de matériels. De quels matériels s’agit-il ? 

Nous louons à des entreprises et à des commerces des caissons pour entreposer leurs déchets. Ce sont des caissons d’une capacité de 4 à 40m3. Nous en possédons quatre cents. Nous proposons aux grandes surfaces des compacteurs à déchets qui broient les ordures. Nous fabriquons aussi des bennes à ordures, environ une centaine par an. Guadeloupe Propreté possède une machine, fabriquée à Nice, qui récupère les sargasses sur le rivage. 

Guadeloupe Propreté 

126 impasse Auguste Fresnel

BP 2396 – 97188 Jarry Cedex 

0590 21 70 70 – 0690 55 26 22

guadeloupeproprete@wanadoo.fr

/* ]]> */