Articles

Azur Optique  mère et fils au service de la santé de vos yeux
Commerces, Karumag

Azur Optique mère et fils au service de la santé de vos yeux 

Elle est ophtalmologue, il est opticien.Tous deux sont à la tête d’un centre de santé visuelle. Elle c’est Emma Bibrac lui c’est Johan Medy. A 32 ans il propose à sa clientèle des « expériences de vente innovantes. » Regards croisés entre deux professionnels de la santé visuelle mais aussi entre une mère et un fils.

Par Willy Gassion

Pourquoi avoir créé un centre de santé visuelle ? 

Emma Bibrac : Je me suis installée en ma qualité d’ophtalmologue en 2012 et l’optique a suivi avec Johan en 2013. Il nous a semblé utile de pouvoir offrir aux patients la médecine et l’optique regroupées en un même lieu. Les patients peuvent ici consulter trois spécialistes de la santé visuelle : l’ophtalmologue, l’opticien et l’optométriste. Il y a une vraie complémentarité entre ces trois métiers. 

Johan Medy, votre mère est ophtalmologue, vous êtes vous-même opticien. Le choix de votre métier a-t-il été guidé par celui de votre mère ? 

Johan Medy : A la sortie du lycée, c’est vers l’informatique que je voulais me diriger mais cette filière finalement ne m’a pas plu. Ma mère, à cette époque, avait l’envie de retourner en Guadeloupe pour soigner les Guadeloupéens et leur apporter son expérience. Pourquoi ne serais-tu pas opticien, cela nous permettrait de travailler ensemble, m’a-t-elle alors dit. Elle avait planté une graine. Je me suis lancé et l’amour pour ce métier est arrivé très vite. 

Etes-vous encore mère et fils quand vous travaillez ensemble, ou êtes-vous deux professionnels de la santé visuelle qui collaborent ? 

Emma Bibrac : Ce ne sont pas la mère et le fils qui travaillent ensemble mais l’ophtalmologue et l’opticien. Nos rapports dans le centre de santé visuelle sont professionnels. 

Johan Medy : Je dois toutefois reconnaitre que notre lien de parenté facilite les échanges entre le docteur Bibrac et moi. 

Plus que des offres et des services, vous proposez « des expériences de vente » à vos clients. De quoi s’agit-il ?  

Johan Medy : Nous voulons proposer des expériences de vente différentes et personnalisées pour nous démarquer de nos concurrents et placer la satisfaction de nos clients au delà de leurs attentes. En tant que jeune entrepreneur guadeloupéen je dois faire preuve d’audace, d’imagination pour innover et proposer à ma clientèle des offres différentes et séduisantes. J’ai mis en place un nouveau service : la livraison à domicile. Nos clients viennent choisir leurs lunettes dans le magasin et peuvent être livrés soit à leur domicile soit sur leur lieu de travail. Ce service est gratuit. 

Par ailleurs nous sommes les premiers opticiens à proposer dans notre magasin un logiciel qui permet de concevoir des lunettes sur-mesure. Chaque élément de la lunette, les verres compris, est personnalisé au millimètre près. Ces lunettes sont ensuite conçues par Richard Trèfle, un designer guadeloupéen qui représente la marque Bellatrix. Mes clients repartent ainsi avec des lunettes uniques qui reflètent leurs goûts et leur personnalité. 

Enfin je compte mettre en place un examen de vue à domicile pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer : les personnes âgées ou à mobilité réduite. Ce service se mettra en place sous l’égide du docteur Emma Bibrac. 

Quels sont vos ambitions et projets pour votre magasin d’optique ? 

Johan Medy : dans un premier temps, je souhaite embellir notre magasin, et ensuite continuer à développer l’activité. Je suis déjà en mesure d’annoncer qu’un deuxième magasin d’optique va ouvrir  dans les prochains mois à Basse-Terre. Ce second magasin expérimentera une expérience de vente complètement inédite en Guadeloupe. J’essaie de développer des idées innovantes, de proposer ce qu’il ne se fait pas encore pour toujours mieux servir mes clients. 

Azur Optique  

50 rue Hégésippe Légitimus 

97190 Petit-Bourg 

0590 99 71 48  

06 90 36 85 13

azureoptique@gmail.com

Dans la même catégorie