Articles

Le studio Ploof: faire le buzz
Karumag, Services

Le studio Ploof: faire le buzz 

Le Studio Ploof réalise des films de qualité. Une petite production qui n’a rien à envier
aux grandes…

Par Alice Colmerauer

Glisse & Co

Tout a commencé par sa passion pour la glisse… Au début Simon Valdalia filmait des séquences de surf ou de planche à voile en immersion dans l’eau, pour son plaisir et occasionnellement pour des évènements. Puis le phénomène a pris de l’ampleur. « Le milieu de la glisse brasse beaucoup de monde, notamment des chefs d’entreprise. Au vu de mes vidéos, ils m’ont demandé :
hé, tu ne voudrais pas me réaliser une pub ? J’ai alors réalisé qu’il y avait une réelle demande dans le monde de l’audiovisuel en Guadeloupe. A l’époque en 2010, nous en étions aux balbutiements de la communication digitale. C’était le moment où jamais pour se lancer. J’ai donc vendu ma moto pour m’acheter ma première caméra et j’ai monté ma boîte », explique le jeune entrepreneur.

« Aujourd’hui, grâce à l’audiovisuel qui touche tous les milieux, mon travail n’est jamais le même. Un jour je suis cadreur et je filme un homme politique, le lendemain je suis monteur d’un film promotionnel dans l’automobile, un autre jour je dois chercher des éléments pertinents pour un documentaire… C’est pour cela que j’adore mon métier et que je suis passionné », ajoute-t-il.

Studio pro

Avec la réalisation de clips promotionnels pour (Audi, Carrefour Market, Peugeot, les Pages Jaunes, Wab Assurance, Eurogold…), de films pour des institutions (le Feder, le Parc National, Cap Excellence…) ou encore la réalisation de documentaires, ou de « new face » pour le milieu de la mode (Elite Model Look), la réputation de Simon n’est plus à faire.

« Nous sommes désormais reconnus pour la qualité de nos réalisations et le professionnalisme de nos prestations. Nos clients nous le disent régulière-ment », assure-t-il.

Car le producteur est minutieux, et ça se sait. « Mon créneau n’est pas la grosse production. Je fais partie de la petite production, mais de qualité, je fais donc de la « grande petite production »
(rires)… Plus sérieusement, je fais un réel travail d’investigation en plus du tournage. Je me mets à la place du client et je m’investis réellement pour arriver à être pertinent. Quand je viens tourner, j’ai un œil, je réfléchis et je fais ce qu’il y a de mieux. Même pour un petit budget je ferai toujours des plans nets et un montage de qualité». Parole de pro.

En avant Go !

Cependant, Le studio ploof ne se repose pas sur ses lauriers… « Même si nos qualités sont désormais reconnues, nous devons encore évoluer. Avec l’arrivée en juin de Thomas dans l’équipe, nous pouvons être plus réactifs et répondre plus rapidement à nos clients exigeants en termes de timing, notamment les agences de communications, avec qui nous sommes de plus en plus amenés à travailler. Nous souhaitons aussi parfaire notre team avec la venue de maquilleur et d’ingénieur du son, pour faire évoluer les produits en qualité, mais pas uniquement de l’image. Car c’est bien beau d’avoir tout un équipement high-tech (caméras, grue, stabilisateur…), mais le mieux c’est de pouvoir bien préparer ta zone, maquiller les acteurs, mettre des accessoires, pour donner de la crédibilité à des images et de l’authenticité… Il faut s’avoir s’entourer de spécialistes et ainsi ne plus être le seul cerveau pour avoir plus de créativité », note Simon.

La production s’oriente actuellement vers des réalisations publicitaires, des documentaires et des fictions. Et dans les murs du studio se prépare, en ce moment-même, un documentaire assez prometteur sur des artistes caribéens… « Année après année, nous progressons dans la signification de nos films pour qu’il y ait toujours plus de sens, plus de recherches, au-delà de l’image. Parce que c’est le but de ce métier : dire des choses. » Et Simon sait de quoi il parle…

Simon Valdivia : 0690 75 85 97

simon@lestudioploof.com

www.lestudioploof.com

Instagram : #lestudioploof

Facebook : lestudioploof

Dans la même catégorie