Articles

Contact Entreprises : lumière sur l’entreprise !
Actualités des réseaux, Madinmag

Contact Entreprises : lumière sur l’entreprise ! 

L’entreprise a mauvaise image ? L’association redistribue les cartes et valorise cet acteur sans égal pour répondre aux défis du développement du territoire.

Propos recueillis par Mathieu Rached 

Il y a 30 ans Contact Entreprises s’est fixé une mission, se faire le porte-voix des entreprises. Pas au sens partisan ou prosélyte du terme, mais en s’attachant à une chose essentielle : comprendre, faire comprendre et diffuser au sein de la population le concept même de l’entreprise. Qu’est-ce qu’une entreprise ? Tout le monde a une définition plus ou moins juste ou sophistiquée, mais ce qui intéresse l’association c’est la dimension citoyenne et sociétale de l’entreprise. « Toutes nos actions cultivent cette vision », défend Lucie Manuel, la présidente. « L’entreprise n’est pas qu’une organisation qui produit des biens ou des services. C’est aussi le lieu du vivre-ensemble, c’est un maillon essentiel du développement du territoire pour faire face aux défis de l’emploi et de l’attractivité». En effet, quelle que soit l’échelle où l’on place notre regard, l’entreprise c’est la réalisation de la créativité. Un passage à l’acte courageux, toujours, épique, parfois, et c’est avant tout une évidente aventure, professionnelle et personnelle, la matière première de l’histoire collective d’un territoire. Faire exister cette réflexion et cette parole au sein de la société était sans doute un pari osé. Roger de Jaham fut donc ce pionnier, il voulait inviter les entrepreneurs de Martinique à s’exprimer, à dire ce qu’ils font. 30 ans plus tard, Lucie Manuel fait de Contact Entreprises une caisse de résonance, une plateforme de rencontres et d’actions pour que l’entreprise soit « perçue et comprise pour ce qu’elle est ». Ni plus ni moins.

Quels sont les temps forts de ce début d’année ? 

Lucie Manuel, présidente de Contact Entreprises : (sourire) Chaque semaine est un temps fort pour nous ! Nous agissons concrètement avec l’organisation de déjeuners débats, de visites d’entreprise, de rencontres avec les autres acteurs du territoire, d’interventions dans les collèges et les lycées… Chacune de nos actions visent à échanger de manière constructive et ouverte, à s’interroger ensemble et montrer ce que les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain peuvent apporter à leur communauté.

Mais certaines de vos actions sont plus médiatisées que d’autres… 

Au-delà de ces actions régulières, nous poussons des projets d’envergure, que nous percevons comme des leviers pour le développement. C’est le cas de la Cité du Rhum qui permettrait de doter la Martinique d’un lieu dédié à la culture et à l’histoire du rhum à l’instar de la Cité du vin à Bordeaux. Au cours des prochaines semaines, Contact Entreprises lancera officiellement l’association de préfiguration de la Cité du Rhum. En Avril, notre prochain grand forum devrait accueillir Bernard Ramanantsoa directeur général du groupe HEC Paris de 1995 à 2015.

Fin janvier, vous étiez aussi à l’initiative d’une rencontre inédite, qui réunissait des chefs d’entreprises et des cadres territoriaux… 

C’était la première fois que cela se faisait, c’est vrai. Cela nous semblait intéressant et pertinent de réunir ainsi 30 cadres territoriaux et 30 chefs d’entreprise pour une matinée d’échanges. Ce sont deux mondes qui se connaissent pas ou peu et qui ont des intérêts communs… L’idée était de les faire partager leur réalité, leurs contraintes et leurs perceptions, de défaire ensemble certaines représentations ou incompréhensions respectives. 

Vous portez l’idée de défendre l’image de l’entreprise mais aussi de celle des « réseaux ». Quel rôle jouent ces réseaux ? 

Soyons clairs, « réseau » ne s’entend pas au sens de copinage ou d’entre-soi mais plutôt au sens d’un réseau à valeur « citoyenne ». Celui dont les membres s’investissent pour aider les jeunes porteurs de projets et entrepreneurs à ne pas s’enfermer, pour leur ouvrir une autre dimension et les amener à découvrir et connaître leur marché mais aussi leur environnement. C’est ça le réseau, une chaine de solidarité pour avoir les bons outils et la bonne compréhension de son secteur, de son territoire et de ses capacités de succès.

0596 72 18 76

www.contact-entreprises.com


Related posts