Articles

Réseau Entreprendre Martinique, au service de la nouvelle génération
Actualités des réseaux, Madinmag

Réseau Entreprendre Martinique, au service de la nouvelle génération 

Ils sont chefs d’entreprises, à côté de leur activité, ils dénichent, accompagnent et challengent les forces vives du territoire. Les membres du Réseau Entreprendre Martinique sont au contact direct des Martiniquaises et Martiniquais engagés dans une création d’entreprise, une reprise d’activité ou le développement de leur structure. Rencontre, chaque mois avec ces chefs d’entreprise qui font le choix de la transmission et le pari de la création de richesse et d’emplois.

Propos recueillis par Mathieu Rached

Jean-Yves Pussin est arrivé en Martinique en 2014 pour prendre la direction des filiales martiniquaise et guyanaise du Groupe C2i Outremer, créé par Thierry Blaze, leader des services informatiques aux entreprises avec plus d’une centaine de collaborateurs. Deux ans après sa prise de fonctions, alors qu’il recherchait une organisation qui lui permette d’échanger avec des chefs d’entreprises locaux et d’apporter son expérience de management auprès de jeunes entrepreneurs, il a rejoint Réseau Entreprendre où il parraine la prometteuse Société Karib 3D.

Quel est le profil de votre filleul ? 

C’est une jeune startup spécialisée dans l’impression professionnelle 3D. Elle intervient auprès des entreprises industrielles pour la fourniture de pièces spécifiques intervenant sur des outils de production, auprès également des services de communications pour des réalisations marketing et évènementiel, et elle répond aux demandes du grand public pour la réalisation d’objets personnels. C’est un secteur tout jeune et une première en Martinique. En plus de nos échanges sur les commandes, les encours, la trésorerie, nous travaillons sur les orientations à prendre pour « coller » au mieux au marché. C’est passionnant.

Que diriez-vous à celles et ceux qui désirent créer leur entreprise ? 

Comme tout territoire insulaire, la Martinique autogénère sa propre richesse à partir de sa situation dans l’arc antillais, de sa faune et sa flore, de sa diversité géographique et culturelle… Dans tous les secteurs d’activité, la Martinique a besoin de ses jeunes créateurs !

Que faudrait-il faire pour que la Martinique accueille d’avantage d’entrepreneurs ?

Malgré la mobilisation des institutionnels que sont la CTM, la CCIM, la Chambre des métiers, les moyens trop faibles mis en œuvre limitent les effets positifs. Même constat du côté des banques, elles ont une meilleure écoute mais les encours accordés restent faibles, et pénalisent le développement des jeunes entreprises. Reste que d’autres atouts et perspectives existent ! D’abord le fait que les cursus de formation se soient adaptés et améliorés encourage les jeunes créateurs. Ensuite, sans doute nous gagnerons à élargir les perspectives de création et de développement sur les îles voisines anglo-saxonnes. Le dynamisme économique du territoire est en construction permanente, beaucoup de choses sont possibles, et nous sommes là, à notre échelle, pour apporter notre pierre à l’édifice.

0596 27 36 77

FB : @reseauentreprendre.
martinique

http://www.reseau-entreprendre.org/ martinique


Related posts