Articles

Une journée de Bizness Mam avec Marie Ozier-Lafontaine
Actualités des réseaux, Madinmag

Une journée de Bizness Mam avec Marie Ozier-Lafontaine 

Marie Ozier-Lafontaine crée l’agence éditoriale “Le verbe et la plume” en 2014. Pour que les mots deviennent des armes de séduction massive, au service des marques. Immersion dans la peau d’une B Mam. 

Par Mathieu Rached

7h30

Marie termine sa séance de sport, indispensable pour bien commencer sa journée, alors que son mari part déposer leurs enfants de 8 ans et 6 ans à l’école. « Je m’installe avec un café, la radio, et je commence par la lecture de mes mails et une veille en e-marketing, brand content, SEO… et autres mots barbares de mon univers de travail », explique-t-elle.

9h 

L’heure des rendez-vous clients ! « Ils ont souvent une idée précise de ce qu’ils font. Mais pour se différencier de la concurrence, l’enjeu est de trouver les mots justes pour clarifier leur identité et construire un message fort et porteur de sens. Il faut en général 2 à 3 entretiens pour leur proposer une « carte d’identité de marque », avec un positionnement clair, un storytelling pertinent, un pitch efficace », précise Marie. 

11h30

La jeune entrepreneure se penche sur la stratégie de contenu d’un client. « Aujourd’hui les marques doivent miser sur la proximité, l’expérience utilisateur, partager des valeurs et intéresser les clients au-delà de leurs produits. C’est tout l’enjeu de la stratégie de contenu ! ».

13h30

Après un déjeuner rapide, Marie échange sur WhatsApp avec les co-fondatrices de Bizness Mam sur les (nombreux) projets à venir. « Nous réunissons une quarantaine de mamans entrepreneures, pour échanger et développer nos business, c’est passionnant », sourit-elle.

14h30

Téléphone et radio coupés, c’est le moment où Marie écrit. Pour rester efficace elle essaie d’alterner les projets : un portrait pour un magazine, un communiqué de presse pour un événement, une plaquette commerciale, un blog sur l’entrepreneuriat… « Ça change tout le temps et c’est ce qui me plaît dans mon métier ! »

17h

Marie récupère ses enfants. « On se raconte nos journées, puis, à la maison, j’aide les enfants à faire leurs devoirs, tout en travaillant un peu à côté. Ne vous y trompez pas, c’est parfois bruyant et chaotique, mais on fait ça ensemble, c’est ce qui compte ! ».

19h30

« Après la douche, le dîner, l’histoire et de gros câlins, je couche mes petits », confie-t-elle. Elle jette un coup d’œil à son Google agenda pour le lendemain. « C’est mon assistant personnel ! J’y consigne toutes les activités de mon planning. Ça structure mes journées de travail et encore mieux, ça libère mon esprit et mes soirées avec mon mari, entrepreneur lui aussi. »

Le Verbe et la Plume

www.leverbeetlaplume.fr

linkedin.com/in/marie-ozier-lafontaine

Bizness mam

www.biznessmam.com

hello@biznessmam.com



Commentaire Facebook

Related posts