Articles

Les Outre-mer en première ligne
À la une, Actualités

Les Outre-mer en première ligne 

On l’attendait et enfin ils l’ont fait ! Lundi 08 avril, en grande pompe au 1er étage de la Tour Eiffel, le Ministère des Outre-mer a porté devant le Ministère de la transition écologique et solidaire et le Ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse, le futur de nos régions nommé 5.0. On y était et on vous raconte.

La Dominique est passée au 0% déchet plastique, Hawaï sera bientôt la 1ère île au monde à ne plus accepter la crème solaire pour protéger ses coraux ! Enfin des actions concrètes face au dérèglement climatique qui touche déjà la planète de plein fouet. Et d’ailleurs, qu’entendions-nous en Outre-mer pour faire de même ? Quel moustique doit encore nous piquer pour se décider enfin à passer à l’action ? Devant un parterre de décideurs, d’élus et de chefs d’entreprises venus d’Hexagone et des territoires ultramarins, la ministre Annick Girardin ne s’est pas laissée impressionner, bien au contraire ! Elle a tenu d’une main de maître 4h d’échanges, de présentations et de témoignages.

Nous retiendrons bien évidemment le grand Yann Arthus Bertrand qui a scandé la phrase la plus essentielle « c’est dans l’action que nous sommes réellement heureux », l’éloquence de Gaël Musquet, président de l’association HAND et les mots émouvants de Daniel Nouvet, agriculteur de banane française équitable dont le parcours force l’admiration par sa conscientisation du fait écologique.

En définitive, la Trajectoire outre-mer 5.0 c’est quoi ? C’est la traduction d’une nouvelle manière d’imaginer et de construire les outre-mer de demain. Elle invite les décideurs, nos élus et les entreprises ainsi que les citoyens à penser le futur des outre-mer à travers cinq défis, 5 défis clairs : le 0% carbone, le 0% déchet et le 0%polluants chimiques. Si les trois premiers sont simples à comprendre car ils entament la suite logique de ce que devraient être les Outre-mer depuis la COP21; les restants, à savoir 0% vulnérabilité et 0% exclusion portent surtout sur notre résilience et notre capacité à anticiper les dérèglements.

Alors pour tous ceux qui ont déjà envie de dire : que des mots, pas d’actions. Voici la preuve que les choses changent : la Signature du premier Contrat de transition écologique en outre-mer vient d’avoir lieu entre le CTE du Territoire de la Côte Ouest de La Réunion et le Ministère ! Portons la suite, les jeunes le feront eux jusqu’au 6 mai en vidéo sur notre chaine Ewag Live.

Related posts