Articles

Audrey Cornélie, autodidacte, productrice, manager et coach
À la une, Karumag, Portraits

Audrey Cornélie, autodidacte, productrice, manager et coach 

La détermination, voilà le bon terme pour qualifier le caractère trempé d’Audrey Cornélie, productrice, manager, coach… Et effrontée.

« J’ai toujours su que je serais quelqu’un, et surtout que je serais la première. »

Audrey Cornélie

Texte : Julie Clerc – Photographie : Lou Denim

À 34 ans, elle est fière d’un parcours mené tambour battant.

Battante, voilà encore un adjectif qui lui colle à la peau. Parce qu’une surdouée de l’organisation et du management ne peut faire sa place dans les milieux du showbiz et du coaching sans donner de la voix, driver des équipes, troquer des escarpins pour des baskets, mettre les mains dans la boue et négocier des contrats calibrés en dizaines de K€.

Quatre sociétés ouvertes en dix ans, dont la première à 24 ans, deux filles et plusieurs retours à la case école, dont HEC Paris (pour une certification en coaching), un emploi du temps de ministre et une élégance à toutes épreuves… Audrey avance dans la vie en grande dame.

« Très tôt, j’ai maîtrisé ce que je vaux », confirme-t-elle. Ses armes ? Polyvalence et joie.

« Je n’ai pas la sensation de travailler, je m’amuse »

avoue-t-elle

Le 21 octobre dernier, elle produisait Misié Sadik, un budget colossal pour organiser au Palais des sports du Gosier l’un des plus grands concerts de musique urbaine de Guadeloupe.

En parallèle, Audrey manage des artistes et déploie son cabinet de coaching, CHRYSAP. 

Parce que nous la connaissons tous sans vraiment savoir qui est Audrey Cornélie, voici sa voix, captée en mots dont nous vous restituons, ici, l’éloquence.

Au départ, vous êtes opticienne, tout simplement…

Audrey Cornélie : J’ai fait la meilleure école d’optique de Paris, l’I.S.O. J’ai travaillé pour la Générale d’Optique et Onyx opticiens.

J’aurais pu me satisfaire de cet itinéraire tracé d’avance. Mais c’était mal me connaître. J’ai besoin de me renouveler, c’est vital.

J’ai une passion pour la musique. J’ai voyagé dans la Caraïbe de festival en festival, plus attirée par le back stage que par le stage

En 2008, je me réinvente : je serai assistante de production. Je crée mon entreprise, Mitsy Prod. Deux jours après, je signe pour le Gwadloup Festival. En six mois, mon chiffre explose.

Depuis, Mitsy Prod a assuré la régie de nombreux festivals, dont Terre de Blues, de campagnes politiques et d’événements sportifs – Karujet, transat BPE…

Je suis autodidacte, j’y suis allée au culot au début, en contactant par exemple Camille Pelage,pour l’assister dans la production de la première édition du Gwadloup festival.

J’ai vite été repérée pour mon professionnalisme, ma passion et ma faculté de débloquer les situations les plus complexes.

Comme réussir à faire nettoyer les plages de la Karujet menacée d’annulation pour cause de sargasses… Ou créer des animations sans budget !

Audrey Cornélie

En septembre dernier, vous créez CHRYSAP, cabinet de life coaching et trend coaching. Comment passe-t-on du showbiz au coaching ?

Manager d’artistes, j’ai souvent été sollicitée pour du coaching personnel et en entreprise.

Mon cabinet intervient comme coach de vie pour les particuliers et les couples. Je les aide à définir leurs objectifs de vie et à mettre en lumière leurs propres ressources.

Les entreprises nous contactent pour remotiver les équipes ou les mobiliser autour d’un objectif.

Je mène cette activité avec le souci tout particulier de soutenir les femmes guadeloupéennes qui entreprennent.

Cheffes d’entreprise ou managers, elles ont beaucoup à apporter à notre territoire.

Dans la même optique, je propose des formations de manager d’artistes, régisseur général et formateur : la Guadeloupe est une terre de culture, je veux former les jeunes à manager ce terreau artistique.

Votre devise ?

La détermination est la clef. Je veux donner à mes filles le goût de la combativité.

Lorsqu’une fois par mois, je vais dans l’Hexagone ou aux Etats-Unis pour m’inspirer des nouvelles méthodes de coaching, je leur dis : « Je ne quitte pas la Guadeloupe pour m’amuser, je quitte la Guadeloupe parce que je dois aller plus loin. » 

Chrysap
Immeuble Maya – Rue Henri Becquerel
97122 Baie Mahault
audrey@chrysap.fr
0690 62 51 52
FB @CHRYSAP91

Related posts