Articles

Avily : développer l’aviation d’affaires aux Antilles
Dossier spécial, Guyamag, Karumag, Madinmag

Avily : développer l’aviation d’affaires aux Antilles 

Les déplacements d’affaires dans les Antilles Françaises restent aujourd’hui difficiles et contraignants.

Gérome Arnell, Cédric Dalphrase et Maeva Brouillon, experts en aviation nous livrent leur point de vue sur le marché aérien et leur projet de nouvelle compagnie aérienne.

Qu’est-ce qui t’a orienté vers les métiers de l’aérien ?

Originaire de Saint-Martin, île sur laquelle l’aérien est omniprésent, j’ai été rapidement bercé par les avions que je voyais à l’époque comme de grandes machines complexes.

Au début des années 2000, avec l’avènement des simulateurs de vols sur ordinateur, j’ai pu cultiver cette passion avec mon père dans un premier temps puis avec d’autres lycéens passionnés.

Fin 2012, avec l’annonce du concours « Jeunes Talents » organisé par l’APPAG et les Régions Guadeloupe, Martinique et Guyane, j’ai bénéficié d’un financement de ma formation de pilote dans une des écoles les plus prestigieuses du monde, CAE Oxford Aviation Academy à Phoenix, puis pour finaliser mes brevets au Airways Collège en France.

Comment et pourquoi est né le projet Avily ?

Le constat m’a vite sauté aux yeux : les voyageurs d’affaires perdent énormément de temps en déplacement, provoquant énervement et frustrations autour de services qui ne sont plus adaptés.

C’est durant ma formation à Phoenix que Cédric Dalphrase et moi-même nous sommes rendus compte de l’engouement croissant pour l’aviation d’affaires sur le marché américain.

De retour aux Antilles, j’ai eu l’opportunité de travailler pour un opérateur local, ce qui m’a permis d’avoir un point de vue privilégié sur l’expérience des clients business en déplacement.

Fort de ces multiples expériences, j’ai décidé avec Cédric Dalphrase et Maeva Brouillon de proposer un service innovant et adéquat à ces entreprises avec comme objectif de révolutionner le principal mode de déplacement aux Antilles : l’aviation.

Comment se passe un vol sur Avily ?

Plus rapide, plus facile : notre but est de transformer l’avion en un outil de travail au service des entreprises ultramarines.

L’idée sera d’être la première compagnie aérienne d’affaire qui permettra aux membres de voyager en illimité sur des vols quotidiens entre Saint-Martin, La Guadeloupe et la Martinique; à bord d’avions haut de gamme.

Nos membres Avily auront également accès à des services supplémentaires tels qu’une application mobile, des lounges à destinations, un service de conciergerie toujours dans l’optique de soutenir et améliorer les déplacements d’affaires des ultramarins.

Quand sera-t-il opérationnel ?

Après deux ans d’incubation, le projet est désormais en phase de pré-financement. Le lancement officiel est prévu fin 2020.

Réseau Jeunesse Outre-Mer
www.jeunesseoutremer.org

Related posts