fbpx

Articles

CAAG : prévention, assurance et formation des assureurs
Karumag, Talent des pros

CAAG : prévention, assurance et formation des assureurs 

Le 28 novembre dernier a eu lieu l’élection du nouveau bureau de CAAG. Rencontre avec sa présidente.

Dans le bureau, ils sont quatre : une présidente, un vice-président, un secrétaire général et une trésorière. Deux hommes et deux femmes, soit la parité assurée.

« Je ne suis pas novice, car j’étais vice-présidente dans le précédent bureau et correspondante de la commission automobile. C’est effectivement une suite que je prends en toute connaissance de cause », assure Francine Negrit, femme déterminée qui reprend les rênes du comité.

Francine Negirt, présidente du CAAG

Quelle communication entretient le CAAG avec les autorités locales ?

Francine Negrit : La communication externe vis-à-vis des instances et des autorités locales est nécessaire. Elle est mise en place pour recenser les problèmes qui se posent et proposer des solutions.

Les cas concrets des événements climatiques Irma et Maria nous ont obligé, et de tout cœur, à déterminer des politiques communes pour expertiser les biens, avec par exemple la mise en place de plateformes pour expertiser les véhicules.

Nous essayons de voir aussi ce qu’il est possible de réaliser en amont comme le respect de normes de construction ou d’une distance minimale par rapport au littoral. 

Membre du bureau du Comité des Assureurs Antilles-Guyane

Aujourd’hui quelles actions de prévention menez-vous ?

Nous communiquons dans le cadre de la prévention sous le label « attitude prévention », au travers duquel nous organisons des campagnes pour informer les assurés concernant les gestes qui sont conseillés ou déconseillés tels que l’utilisation du téléphone portable, le port du casque, la signalisation des deux roues…, avec des slogans qui gagnent à être répétés.

Car la prévention c’est cela, toujours insister.

Nous nous rendons aussi dans les établissements scolaires avec les accords des responsables pour sensibiliser les générations futures. 

Vous avez mis en place une campagne pour le week-end de Pâques…

En effet, grâce à de nombreux spots radio mais aussi des points-étapes sur les lieux de passage avec des voitures CAAG et des animateurs, nous avons pu rencontrer et informer de nombreuses personnes en dehors de leur domicile.  

Membre du bureau du CAAG

En dehors de ces campagnes, comment le CAAG informe t-il le grand public ?

Nous éditons des prospectus que nous distribuons dans des lieux de grande affluence. Et bien entendu, nous varions nos modes de communications.

Nous digitalisons nos supports pour atteindre plus de monde et nous utilisons les réseaux sociaux pour toucher un public plus jeune. Il faut évoluer et aller dans le bon sens. 

Membre du Comité des Assureurs Antilles-Guyane

Pourquoi la formation des assureurs est-elle primordiale ? 

En ce qui concerne la formation, nous travaillons avec la FFA (Fédération française des assurances) qui met à disposition des informations sur tout ce qui concerne la réglementation.

Quand il y a une disposition applicable, nous prenons en charge la formation pour les assureurs des différents territoires.

Nous effectuons aussi des rappels sur les domaines courants comme l’indemnisation des préjudices corporels et nous suivons les évolutions jurisprudentielles.

Ainsi, le CAAG dispose d’un maximum de compétences pour gérer ce qui se présente à nous dans les différents domaines concernés tels que la prévention des accidents domestiques, l’assurance des personnes, les dommages aux biens etc. 

Related posts